Voix Juive pour la Paix appelle toutes les personnes de conscience à mettre fin à un génocide imminent

Le gouvernement israélien a déclaré une guerre génocidaire contre la population de Gaza. En tant qu’organisation œuvrant pour un avenir où les Palestiniens, les Israéliens et tous les peuples vivront dans l’égalité et la liberté, nous appelons toutes les personnes de conscience à mettre un terme au génocide imminent des Palestiniens.

Jewish Voice for Peace pleure profondément les plus de 1 200 Israéliens tués, les familles détruites, dont beaucoup des nôtres, et craint pour la vie des Israéliens pris en otage. Nombreux sont ceux qui comptent encore les morts, recherchent les êtres chers disparus et sont dévastés par les pertes subies.

Nous sommes entièrement d’accord avec les principaux groupes de défense des droits des Palestiniens : les massacres commis par le Hamas contre les civils israéliens sont d’horribles crimes de guerre. Le droit international ne justifie en rien le meurtre aveugle de civils ou la prise d’otages civils.

Et aujourd’hui, chose horrible, les gouvernements israélien et américain instrumentalisent ces morts pour alimenter une guerre génocidaire contre les Palestiniens de Gaza, s’engageant à “ouvrir les portes de l’enfer”. Cette guerre s’inscrit dans la continuité de la Nakba, lorsque, en 1948, des dizaines de milliers de Palestiniens fuyant la violence se sont réfugiés à Gaza. Elle s’inscrit dans la continuité de 75 ans d’occupation et d’apartheid israéliens.

Cette semaine déjà, plus de 1 000 Palestiniens de Gaza ont été tués. Le gouvernement israélien a procédé à une dévastation complète et totale des Palestiniens de Gaza, attaquant des hôpitaux, des écoles, des mosquées, des marchés et des immeubles d’habitation.

À l’heure où nous écrivons ces lignes, le gouvernement israélien a coupé une partie de l’approvisionnement en eau de Gaza. Les hôpitaux ne pourront plus sauver de vies, l’internet s’effondrera, les gens n’auront plus de téléphone pour communiquer avec le monde extérieur et il n’y aura plus d’eau potable pour deux millions de personnes. Gaza sera plongée dans l’obscurité tandis qu’Israël réduira ses quartiers en ruines. Pire encore, Israël a ouvertement déclaré son intention de commettre des atrocités de masse, voire un génocide, le Premier ministre Netanyahu affirmant que la réponse israélienne “se répercutera sur plusieurs générations”.

Et à l’heure actuelle, le gouvernement des États-Unis facilite les atrocités commises par le gouvernement israélien, en envoyant des armes, en déplaçant des navires de guerre américains à proximité et en envoyant des munitions fabriquées aux États-Unis, et en promettant un soutien général et une couverture internationale pour toutes les actions entreprises par le gouvernement israélien. En outre, les représentants du gouvernement américain diffusent une rhétorique raciste, haineuse et incendiaire qui alimentera les atrocités de masse et le génocide.

La perte de vies israéliennes est utilisée par notre gouvernement pour justifier la ruée vers le génocide, pour fournir une couverture morale à la poussée immorale vers plus d’armes et plus de morts. Les Palestiniens sont déshumanisés par notre propre gouvernement, par les médias, par beaucoup trop d’institutions juives américaines. Le ministre de la défense, Yoav Gallant, a déclaré qu’Israël “combat des animaux humains” et devrait “agir en conséquence”.

Nous pouvons et nous devons mettre un terme à cette situation. Plus jamais, cela veut dire plus jamais – pour personne.

Nous appelons toutes les personnes de conscience à arrêter le génocide imminent des Palestiniens. Nous demandons à notre gouvernement d’œuvrer à la désescalade et de cesser immédiatement d’envoyer des armes à l’armée israélienne. Un avenir de paix et de sécurité pour tous, fondé sur la justice, la liberté et l’égalité pour tous, reste la seule option.

Article traduit de l’anglais paru initialement sur https://www.jewishvoiceforpeace.org/2023/10/statement23-10-11/

 

Top