Un fondateur du Hamas renie son fils espion israélien

Cheik Hassan Youssef a renié publiquement lundi son fils aîné, un espion ayant travaillé pour Israël pendant une décennie.

C’est depuis sa prison en Israël, où il purge une peine de six ans, qu’il a annoncé « le reniement complet » de son fils Mosaab Youssef. Le père a reconnu qu’il n’avait guère le choix après que son fils a « cessé de croire en Dieu…et collaboré avec nos ennemis (c’est-à-dire les Israéliens) ».

Cheik Hassan Youssef, un des membres fondateurs du Hamas, a été une première fois humilié l’année dernière en apprenant la conversion de son fils au christianisme.

La semaine dernière, son fils aîné a révélé au quotidien Haaretz qu’il avait aidé les services secrets israéliens à déjouer des attaques palestiniennes et qu’il avait prêté main forte aux Israéliens pour traquer les chefs du Hamas…Parmi lesquels son propre père.

Mosaab Youssef a reconnu avoir été un espion israélien pendant une décennie avant de s’enfuir en Californie en 2007. Il s’apprête à publier sa biographie « Son of Hamas » (Fils du Hamas). Il y dévoile qu’il était considéré comme un des plus grands atouts du Shin Beth, le service de renseignement intérieur israélien, et qu’il était surnommé le Prince vert, en référence à la couleur du Hamas.

Source : AP

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top