Focus: SUR LA SOCIÉTÉ CIVILE PALESTINIENNE

Nom de l’association Health Work Committees (HWC) & Union of Health Work Committees (UHWC) Partenaire belge Viva Salud – www.vivasalud.be
Date de création 1985
Site Internet http://hwc-pal.org/ & http://gaza-health.com/en/

Contact http://hwc-pal.org/page.php?id=KlY3OHokPNa26628AB0HxJx8ih6 et http://gaza-health.com/en//index.php?act=contact

LEURS MISSIONS
HWC est une organisation regroupant des dizaines de centres de santé fondés pendant la
1e Intifada par un groupe d’intervenants de la santé. Depuis, HWC est devenu l’une des principales organisations de santé du territoire palestinien occupé.
UHWC est l’organisation sœur de HWC dans
la bande de Gaza. La réalité politique a rendu si difficile le fait de se rencontrer et de travailler en- semble qu’elles ont été obligées de se constituer en deux organisations. Elles continuent néanmoins à partager les mêmes vision et mission : améliorer le droit à la santé des Palestinien.ne.s et renforcer leur accès à la santé, fragilisé par des décennies d’occupation militaire israélienne.

LEURS PRINCIPALES ACTIVITÉS

HWC et UHWC vont plus loin que la simple fourniture de services de santé et appliquent
une stratégie d’empowerment. Elles visent le renforcement des capacités des communautés afin qu’elles puissent elles-mêmes exercer leur droit à la santé. Une partie de leur travail d’empowerment se fait aux côtés de mouvements de jeunes Palestiniens.

Dans leur quotidien, les jeunes sont témoins de violations des droits de leurs amis, familles et voisins. Ils veulent pouvoir agir pour les protéger et améliorer leurs conditions de vie. Pour cela,
les jeunes participent à des ateliers pour améliorer leurs connaissances et accroître leurs compé- tences. Les thèmes sont choisis par les jeunes et répondent à leurs besoins. Ils vont par la suite s’organiser entre eux mais aussi avec d’autres acteurs sociaux comme des mouvements paysans ou de femmes pour acquérir de l’envergure et se renforcer. Ensemble, ils organisent des activités de bénévolat et mobili- sent leurs communautés dans des campagnes pour inciter les autorités à mettre en place des solutions concrètes aux problèmes de leurs communautés : passage d’une clinique mobile dans des zones très reculées, un meilleur accès à l’école pour les enfants autistes, la construction d’une station d’épuration d’eau pour éviter la pollution d’une rivière importante, la cessation des déplacements forcés des populations bédouines, …

LEURS DÉFIS

La pandémie du Covid-19 touche tout le monde, particulièrement ceux et celles qui vivent sous occupation militaire. Plus que jamais, les hôpitaux et les centres de santé ainsi que le matériel médical nécessaires devraient être accessibles

à tou.te.s. Dans un contexte d’occupation militaire et de blocus, HWC et UHWC font leur possible pour soutenir et relayer les autorités palestiniennes dans la gestion de la crise du Covid-19. Au-delà des soins de santé, elles sont également actives au quotidien sur le terrain avec des centaines

de mouvements de jeunes et organisations communautaires pour sensibiliser la population aux gestes barrières pour éviter la contagion
du virus. Ces jeunes volontaires s’organisent également au sein de comités d’urgence pour distribuer des kits d’hygiène et des colis alimentaires aux familles les plus vulnérables et fragilisées par des décennies d’occupation et les mesures de confinement drastiques.

LEURS LIENS AVEC L’ABP

L’ABP est membre de plusieurs plateformes de plaidoyer et mène des actions aux côtés de plusieurs acteurs belges. L’un d’entre eux est l’ONG «Viva Salud», partenaire de HWC et UHWC. Viva Salud, HWC et UHWC sont convaincues que des mouvements sociaux forts peuvent permettre d’équilibrer le rapport de force entre la population et les décideurs politiques, afin que les intérêts de l’une soient la priorité des autres. Un mouvement social doit être diversifié et représenter toute les couches de la population pour être fort et légitime dans ses demandes. En Palestine, où la proportion de jeunes de moins de 25 ans est importante, il est primordial d’œuvrer à ce qu’ils soient mieux représentés. Depuis plusieurs années, ils œuvrent à cet objectif et à créer des liens de solidarité internationale avec d’autres mouvements sociaux à travers le monde pour mettre fin à l’occupation et au régime d’apartheid israélien.

/

Farah

© Antonin Moriau

Comment la soutenir ?

HWC accueille avec plaisir des volontaires avec une expérience dans l’animation de cours, la gestion de projet, l’audio-visuel ou dans les soins de santé. Parler l’arabe est un prérequis. L’entrée dans la bande de Gaza est quasiment impossible pour du volontariat.

Il est également possible de faire un don (déductible fiscalement à partir de 40 ) à Viva Salud dans le cadre de leur programme en Palestine aux côtés de HWC et UHWC. Nom de l’association > Viva Salud N° de compte bancaire > BE15 0010 4517 8030 (avec la communication “don Palestine”) Ou sur la page d’action > https://www.vivasa- lud.be/fr/la-lutte-contre-le-corona-en-palestine/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top