Une centaine de grandes stars apportent leur soutien aux organisations palestiniennes face à Israël

Tilda Swinton, Susan Sarandon ou encore Roger Waters… Une centaine des stars et personnalités lancent un appel pour soutenir les organisations palestiniennes désignées « terroristes » par Israël.

Au cours des deux dernières semaines, Israël a lancé une attaque globale et sans précédent contre les défenseurs palestiniens des droits de l’homme, en commençant par désigner, le 19 octobre 2021, six grandes organisations palestiniennes de défense des droits de l’homme comme des groupes « terroristes ». Ces organisations sont les suivantes : Addameer Prisoner Support and Human Rights Association, Al-Haq Law in the Service of Man (Al-Haq), Bisan Center for Research and Development, Defense for Children International-Palestine (DCI-P), l’Union of Agricultural Work Committees (UAWC), et l’Union of Palestinian Women’s Committees (UPWC).

Une répression redoublée

Pourtant, malgré la condamnation internationale par les Nations Unies, les groupes internationaux de défense des droits de l’homme et les représentants de plusieurs gouvernements, l’occupation israélienne a redoublé sa répression et a émis un ordre militaire qui interdit maintenant totalement les six organisations palestiniennes en Cisjordanie.

Ces désignations visent six des plus éminentes organisations de défense des droits de l’homme engagées dans un travail critique et qui couvrent tous les aspects de la société civile dans les territoires palestiniens occupés. Addameer est l’une des plus grandes organisations fournissant un soutien juridique direct aux prisonniers politiques palestiniens. Al-Haq, la plus ancienne organisation de défense des droits de l’homme en Palestine et au Moyen-Orient, documente de manière exhaustive les violations du droit humanitaire international et du droit international des droits de l’homme dans les territoires occupés, et se spécialise dans la responsabilité des individus et des entreprises. Bisan Center produit de nombreux rapports de recherche et de développement en faveur des communautés pauvres et marginalisées. DCI-P est une filiale locale d’une organisation internationale de défense des droits de l’homme qui œuvre à la protection des droits des enfants palestiniens. L’UAWC soutient des milliers d’agriculteurs palestiniens et leurs familles face à l’empiétement et à la violence des colonies israéliennes illégales. L’UPWC est une organisation féministe, progressiste et populaire qui vise à renforcer l’autonomie des femmes palestiniennes.

Le travail vital de ces six organisations pour protéger et autonomiser les Palestiniens et tenir Israël responsable de ses violations flagrantes des droits de l’homme et de son régime d’apartheid de discrimination raciale institutionnalisée est précisément le travail auquel Israël tente de mettre fin.

En danger imminent

La désignation par Israël de ces six organisations palestiniennes comme groupes « terroristes » et l’ordre militaire qui les interdit mettent la sécurité de ces organisations et de leur personnel en danger imminent. L’ordre militaire permet aux forces d’occupation israéliennes de faire irruption dans leurs bureaux, de les fermer par la force, d’arrêter arbitrairement leur personnel pour qu’il soit jugé par des tribunaux militaires israéliens, et d’instituer d’autres représailles, notamment des interdictions de voyager et des révocations de résidence contre leurs membres.

La menace de représailles est réelle et met en danger non seulement les organisations elles-mêmes, mais aussi l’ensemble de la société civile palestinienne et les dizaines de milliers de Palestiniens qu’elles servent chaque jour.

À cette fin, nous appelons toutes les personnes de conscience à travers le monde à se tenir à nos côtés. Nous demandons à la communauté internationale de #StandWithThe6, de protéger les défenseurs palestiniens des droits humains et d’exiger qu’Israël révoque immédiatement les désignations terroristes.

Article original dans LeSoir.be

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top