L’apartheid israélien à l’heure du coronavirus

Alors que la pandémie du Covid-19 frappe l’humanité entière, les Palestiniens restent confrontés à la dure réalité de l’apartheid. Israël poursuit en effet sa politique implacable de persécution, de harcèlement et d’obstruction à tout développement. Blocus de Gaza, destructions des infrastructures médicales en Cisjordanie, poursuite des arrestations arbitraires… Face à la crise sanitaire, la cruelle mais banale perpétuation de l’oppression des Palestiniens ne laisse présager aucun signe de modération de la part de l’occupant, pourtant responsable en dernière instance de la santé de la population occupée aux yeux du droit international.

Afin de mieux comprendre l’interaction de ces deux fléaux et les défis posés par celle-ci pour les mobilisations des Palestiniens et des associations de solidarités en faveur de leurs droits inaliénables, l’ABP vous propose une séance d’échange virtuel en direct de Ramallah avec Inès Abdel Razek de l’Institut Palestinien de diplomatie publique (PIPD).

A vos ordinateurs, tablettes ou smartphones: le mercredi 29 avril prochain de 18h à 20h. La conférence se déroulera en français et sera animé par l’ABP LLN.

Les inscriptions sont possibles via le lien suivant: https://zoom.us/webinar/register/WN_B6qJzFBdQUqPngpJXQsYBA 

Vous ne vous êtes pas inscrit.e à l’avance? Pas de problème, la conférence peut également être visionnée en direct sur la page Facebook de l’événement et de L’ABP.

Attention: Seules les questions posées dans l’onglet Q/A de Zoom alimenteront le débat. Les questions posées en commentaires de la vidéo du facebook live ne seront donc pas traitées par les intervenant.e.s directement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top