Cinémas de Beyrouth – Maher Abi Samra – les Halles

Cinéma de Maher Abi Samra
Cinéma de Maher Abi Samra

Né à Beyrouth en 1965, Maher Abi Samra a fait ses études à l’Institut National de l’Image et du Son (FEMIS) à Paris. Il a réalisé : Chronicle of Returning (Le Syndrome du retour), Aging on Sea Waves (Bâtir sur des vagues), Femmes du Hezbollah, Being in Palestine, Inhabitance of Shatila Hospital, My Friend, essai-vidéo et Nous étions communistes.

Ses films ont été diffusés sur des chaînes de télévision telles que Arte, CBS et RTF et programmées dans des festivals tels que l’IDFA en Hollande, le Tokyo Film Festival au Japon, et le Festival du Film Méditerranéen en Italie.

Samedi 26 novembre 2011 à 18h

Aux Halles de Schaerbeek

Rue Royale Saint Marie, 22a, 1030 Bruxelles

Entrée : 8€

Pour plus d’infos, voir le site des Halles.

Rond-Point Chattila

Le camp de Chattila, à Beyrouth. Dans la rue principale, les habitants s’arrêtent un moment à l’épicerie tenue par Halim. Ils égrènent de douloureux souvenirs, échafaudent d’incertains projets de départ comme si ni leurs pensées ni leurs actions ne trouvaient place dans le présent. Ils apostrophent les observateurs étrangers et ceux qui leur font la visite « pour la commémoration des 20 ans des massacres ». Car ceux-ci n’apporteront pas de solution à leurs besoins immédiats. Alors une manifestation spontanée se met en marche, aux cris de : « Nous voulons l’électricité ! ».

2004 — Réalisation : Maher Abi Samra — Image : Maher Abi Samra — Son : Mouncif Taleb — Montage : Dina Charara, Dominique Paris — Production : Beirut Center for Research and Information — Coproduction : Les Films d’ici, Beur TV — VO arabe — ST FR

Juste une odeur

Été 2006, le guerre israélienne sur le Liban. Un bateau se dirigeant vers Beyrouth assiégé pour évacuer des ressortissants étrangers. De sous les décombres, des bâtiments détruits, les survivants retirent les corps des morts. Se déplaçant entre lumière et obscurité, vie et son extinction, les corps des vivants redessinent les contours d’autres corps, l’odeur de la mort masquant tout.

2007 — Réalisation : Maher Abi Samra — Montage : Ammar Albeik — Son : Nadim Mishlawi (db studios) — Production : Maher Abi Samra — Coproduction : Les Films d’ici, Serge Lalou — VO arabe — ST FR

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top