Une vidéo sur YouTube montre l’obscénité de l’occupation

Une vidéo en ligne sur YouTube montre un soldat de l’armée israélienne se dandinant dans une danse du ventre à côté d’une femme palestinienne menottée et les yeux bandés, sous les acclamations de ses camarades qui ont filmé la scène. L’armée a demandé une enquête après la diffusion de la vidéo sur la télévision nationale.

Un certain nombre de soldats ont été l’objet d’enquêtes l’année dernière suite à l’enregistrement de gestes humiliants en face de prisonniers palestiniens ou d’une chorégraphie lors d’une patrouille dans les rues d’Hébron.

En août 2010, l’ancienne soldate Eden Abergil avait publié des images d’elle-même à côté d’un prisonnier lié et les yeux bandés palestinien sur sa page Facebook. Un commentaire ajouté par Abergil à sa page Facebook déclarait qu’elle serait « heureuse de tuer des Arabes – Même de les abattre ».

Quelques jours plus tard, trois soldats avaient été arrêtés pendant qu’ils prenaient des photos d’eux-mêmes, en utilisant leur téléphone cellulaire, aux côtés de détenus palestiniens menottés et les yeux bandé.

Comme pour le cas d’Abergil, les commentaires publiés sur cette vidéo montrent bien toute la violence raciste contenue dans ses images.

Europe 1 a retrouvé la jeune femme qui témoigne sur son calvaire :


Les soldats pissaient à côté de moi
envoyé par Europe1fr. – L’actualité du moment en vidéo.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top