Le Fatah expulse Mohamed Dahlan, accusé de malversations financières

Ce dimanche, le Fatah a expulsé un ancien dirigeant, autrefois considérée comme un possible successeur du président Mahmoud Abbas, selon l’agence officielle WAFA.

Mohamed Dahlan (à gauche) et Mahmoud Abbas (à droite)
Mohamed Dahlan (à gauche) et Mahmoud Abbas (à droite)

L’éviction de Mohammed Dahlan, l’homme fort du Fatah dans la bande de Gaza pendant de nombreuses années et les dissensions qu’elle révèle, pourraient entacher la réputation du mouvement dans les négociations avec son unité faction rivale, le Hamas islamiste. En effet, des responsables palestiniens, s’exprimant anonymement, on dit que par le passé il avait publiquement critiqué le président palestinien, allant jusqu’à demander son remplacement. Des proches de Dahlan assurent aujourd’hui qu’« Il a beaucoup à dire sur le comité central du Fatah et sur Abou Mazen (Abbas) en particulier ».

« Le Comité central du Fatah a décidé de rejeter Mohammed Shaker Dahlan et de mettre fin à toute relation officielle entre lui et le mouvement … Il a également décidé de le déférer vers l’appareil judiciaire au sujet d’affaires criminelles et financières » peut-on lire dans la déclaration

Les responsables du mouvement ont, sous couvert de l’anonymat, accusé Dahlan d’essayer de saper l’autorité de Mahmoud Abbas et de s’être livré à des transactions financières illicites.

Dahlan était déjà tombé en disgrâce en 2007, lorsque les forces du Hamas avaient mis en déroute celles du Fatah dans bande de Gaza où il a encore une influence. Comme chef de la sécurité il avait la responsabilité de maintenir la domination du Fatah dans le territoire côtier.

13 juin 2011

D’après un article du Haaretz

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top