La police israélienne interroge des enfants

Aujourd’hui, la police israélienne a interrogé un garçon de quatorze ans, Mohammed Said Beydoun, sans donner de raison. La famille de Mohammed est d’avis que ce doit être une suite de ce qui est arrivé à leur fils il y a 18 mois environ, quand un grand nombre de soldats israéliens l’ont arrêté à leur domicile, au petit matin.

chorale à Silwan
chorale à Silwan

Dans un entretien avec la mère de Mohammad, elle dit que son fils a passé plusieurs mois dans un état de peur, d’anxiété et d’isolement après sa première arrestation et qu’il avait récemment commencé à surmonter cette crise. Il a été soumis à de mauvais traitements de la part des enquêteurs qui traitent des enfants comme des adultes. Ces violations se produisent contre les enfants qui sont constamment soumis des arrestations à Silwan.

Un parent de l’enfant a dit : « Il y a quelques jours le soi-disant « Comité de l’enfant » est venu à Silwan afin d’inspecter la situation des enfants de colons dans le village. Mais que dire de la situation psychologique des enfants palestiniens ? Nulle attention aux violations qui se produisent contre les enfants de Silwan. »

mardi 8 juillet 2010

source : Silwanic

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top