La plupart des Israéliens ne savent pas la vallée du Jourdain est occupée

Un sondage effectué par Scheindlin Dahlia (pour la journée de campagne de l’ARCI – association pour les droits civils en Israël) indique qu’une majorité écrasante d’Israéliens – 63,5%, pour être exact – pense que la vallée du Jourdain fait partie d’Israël ; en d’autres termes, ne fait pas partie de la Cisjordanie ; ou, en termes clairs, ne comprends pas pourquoi ou comment la présence israélienne est remise en question.

la colonie israélienne de Mehola dans la vallée du Jourdain (@Julien Masri, 2010)
la colonie israélienne de Mehola dans la vallée du Jourdain (@Julien Masri, 2010)

Le statut particulier de la vallée dans la conscience collective israélienne n’a rien de nouveau. En partie grâce à une campagne très réussie de déplacement, les habitants palestiniens de cette partie du territoire occupé – comme Jénine ou à Jérusalem-Est occupées – sont rarement entendu dans les médias israéliens, et la violence politique palestinienne du type qui se fait remarquer des Israéliens a été négligeable dans la vallée à travers les deux Intifadas. Les Palestiniens de la vallée sont donc invisibles pour la plupart des Israéliens au point que le sondage indique que 34,5 % estiment que les Israéliens ont formé une majorité écrasante dans la vallée, alors qu’en fait c’est l’inverse, les Palestiniens sont six fois plus nombreux que les Israéliens.

Les colonies dans la vallée, plus que partout ailleurs, sont dénommées « yishuvim » (collectivités) ou même kibboutzim, signalant que leur style n’est pas celui des colons caricaturaux religieux-nationalistes et qu’en fait il se trouve à proximité du coeur de l’ancien courant israélien, travailliste laïc et sioniste.

12 juin 2011

source : 972mag

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top