Des acteurs de théâtre israéliens refusent de jouer dans un nouveau centre culturel en Cisjordanie

Le rapport du Ha’aretz de mercredi selon lequel de grands acteurs de théâtre israéliens allaient voyager de l’autre côté de la Ligne verte pour la première fois afin de se produire dans un nouveau théâtre à Ariel a suscité des réactions orageuses : deux acteurs du théâtre national Habima, Yousef Sweid et Rami Heuberger, ont déjà annoncé qu’ils ne se produiront pas dans une pièce à Ariel.

la colonie israélienne d'Ariel, fondée en 1978 en Cisjordanie occupée
la colonie israélienne d'Ariel, fondée en 1978 en Cisjordanie occupée

Sweid, qui apparaît actuellement dans « Un chemin de fer de Damas » à Habima, dit dans un talk-show de Channel 1, hier, que « je serais heureux de jouer dans les colonies plusieurs spectacles qui ont des messages que je voudrais faire passer dans de nombreuses communautés. Mais les colons et les colonies ne sont pas quelque chose qui me divertit, et je ne veux pas les divertir. »

Pas de pièce de théâtre

Aucune des pièces que joue Heuberger n’est actuellement prévue pour être exécutée à Ariel, mais il a dit que « si on me demande, je crois que j’aurais un problème pour jouer là-bas. En tant que comédien, il est une question très, très problématique, et je pense que tant que les colonies sont un sujet de controverse qui seront discutées dans les négociations [avec les Palestiniens], je ne devrais pas me trouver là-bas. »

Shaul Goldstein, un colon de premier plan et chef du conseil local de Gush Etzion, répliqua : «Nous n’avons pas besoin d’eux. La nation d’Israël est beaucoup plus forte que ces boycotts.»

Les pièces doivent être jouées dans un centre culturel de la ville cisjordanienne d’Ariel, qui est en construction depuis 20 ans, en raison du manque de financement récurrent.

Récemment, le maire de la ville, Ron Nahman, a réussi à obtenir le financement nécessaire pour achever la construction, arrondi généreusement pour un total de 40 millions de NIS.
[…]
Le gestionnaire du centre culturel, Ariel Turgeman, a déclaré à Haaretz qu’il estime que le site sera totalement prêt pour l’ouverture dans trois mois. Ces dernières semaines, la construction est en cours pendant la nuit, pour permettre aux ouvriers musulmans du bâtiment de jeûner pendant le mois du Ramadan.

Levinson Chaim, Haaretz

traduction : Julien Masri

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top