Banque de données de l’ONU: 6 entreprises complices recevant de l’argent du contribuable européen

Depuis des années, Israël force des milliers de Palestiniens à quitter leurs terres, les confisquant pour construire illégalement des colonies qui abritent exclusivement des colons israéliens.

Des communautés palestiniennes entières ont été déplacées par ces colonies, leurs maisons et leurs moyens de subsistance ont été détruits ; des restrictions ont été imposées à leurs mouvements, à l’accès à l’eau, à leurs terres et à d’autres ressources naturelles. Ces communautés ont souvent été violemment attaquées par l’armée israélienne et les colons. La communauté internationale, y compris les Nations Unies et l’Union européenne, ont condamné ces activités à plusieurs reprises.

Le 12 février 2020, le Conseil des droits de l’Homme des Nations Unies a publié le rapport annuel du Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’Homme, rendant ainsi public une base de données de 112 entreprises impliquées dans les colonies israéliennes dans le Territoire palestinien occupé. L’objectif de cette base de données est d’accroître la transparence sur les activités économiques liées à la colonisation et d’aider les États et les entreprises à se conformer à leurs obligations et responsabilités légales en vertu du droit international.
Les critères couvrent différents types d’activités : exploitation des ressources naturelles, fourniture de matériaux de construction, fourniture de moyens de transport, etc. Le rapporteur spécial des Nations Unies sur la situation des droits de l’Homme dans le TPO a salué la publication de la base de données du CDH, tout en soulignant ses limites quant au mandat restrictif, à l’orientation étroite et à l’absence de mécanisme juridictionnel.

ECCP a découvert que six sociétés répertoriées pour leur complicité directe avec les colonies israéliennes illégales ont reçu l’argent des contribuables européens par le biais de deux programmes de recherche : le 7e programme-cadre (FP7) de 2007 à 2013, et le programme Horizon 2020 de 2014 à 2020.

Lisez le briefing complet ICI pour en savoir plus sur les activités de ces sociétés dans les colonies israéliennes illégales.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top