Villages historiques de Palestine. Sauvegarde de l’identité culturelle d’un peuple

Quand :
20 octobre 2021 @ 19 h 00 – 20 h 00
2021-10-20T19:00:00+02:00
2021-10-20T20:00:00+02:00
Où :
Palais des académies
Rue Ducale 1 - 1000 Bruxelles
Coût :
Gratuit
Contact :
le Collège Belgique - Académie Royale
Villages historiques de Palestine. Sauvegarde de l'identité culturelle d'un peuple @ Palais des académies

Conférence avec Jacques Barletarchitecte, historien de l’art et archéologue

Suite à la Biennale Qalandiya International 2009, Wallonie-Bruxelles-International (WBI), l’Institut du Patrimoine wallon (IPW) puis l’Agence wallonne du patrimoine (AWaP) et son Centre des métiers du patrimoine La Paix-Dieu ont concrétisé une collaboration avec Riwaq visant la sauvegarde du patrimoine architectural palestinien dans le cadre plus large de la rénovation des 50 villages historiques. Riwaq se distingue des autres organismes par une approche contemporaine de la conservation et de la restauration. D’emblée une méthodologie d’intervention basée sur les notions de conservation intégrée a permis un dialogue constructif entre partenaires. Des projets de réhabilitation sur biens publics et à fonction sociale ou culturelle ont nécessité l’intervention d’hommes ou de femmes de métier, formateurs à La Paix-Dieu.

Depuis 2010, cet intense et fructueux partenariat a abouti à la restauration de quatre monuments, le cinquième étant en voie d’achèvement.

Comme le rappelle Leila Shahid : « ils restaurent des pierres mais aussi des âmes ».

Inscription obligatoire : cliquez ici, site de l’académie Royale

 

Bibliographie sélective
AMIRY S., Peasant Architectue in Palestine. Space, Kinship and Gender, Riwaq, Ramallah, 2017.
AMIRY S. et BSHARA K., Reclaiming Space. The 50 villages Project in Rural Palestine, Riwaq, Ramallah, 2015.
BSHARA K., Tashgheel. Riwaq’s Job Creation through Conservation 2001-2011, Riwaq, Ramallah, 2011.
BSHARA K. et BARLET J., Restauration et réhabilitation en Palestine. Hosh el Etem dans le centre historique de Birzeit, Institut du Patrimoine wallon, 2013.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top