Répression des Palestiniens de Jérusalem-Est : la Belgique doit agir!

Quand :
12 mai 2021 @ 16 h 30 – 17 h 30
2021-05-12T16:30:00+02:00
2021-05-12T17:30:00+02:00
Où :
Rue des Petits Carmes 15
1000 Bruxelles
Contact :
ABP
Répression des Palestiniens de Jérusalem-Est : la Belgique doit agir!

L’Association belgo-palestinienne et de nombreuses associations et ONG se rassemblent en solidarité avec les Palestiniens de Jérusalem-Est devant le siège du ministère des Affaires étrangères ce mercredi 12 mai à 16h30. Une délégation rencontrera des collaborateurs de la ministre des Affaires étrangères Sophie Wilmès.

Depuis plusieurs semaines, militants suprémacistes juifs et autorités israéliennes multiplient les actes de provocations et de violence contre les Palestiniens de Jérusalem-Est. Ce lundi 10 mai, anniversaire de la conquête israélienne de la ville en 1967, l’armée israélienne a ainsi lourdement réprimé les rassemblements de milliers de manifestants venus rappeler l’illégalité de l’annexion de Jérusalem-Est. Bilan : plus de 300 blessés dont plusieurs graves, qui s’ajoutent aux centaines déjà recensés depuis le début des violences. Pour la seconde fois en quelques jours, l’armée a également fait irruption dans la mosquée Al-Aqsa pour en chasser les fidèles pacifiques, n’hésitant pas à recourir aux gaz lacrymogènes et aux grenades assourdissantes.

Ces provocations doivent être comprises à la lumière de la politique de nettoyage ethnique orchestrée par l’occupant sur la population palestinienne de Jérusalem et visant à garantir et renforcer la majorité juive dans la ville. C’est également au regard de cette politique que doit être compris l’événement qui a mis le feu au poudre : l’annonce de l’expulsion imminente de plus de 30 Palestiniens de leurs demeures dans le quartier de Sheikh Jarrah à Jérusalem-Est au profit de colons juifs extrémistes. Le fait qu’Israël présente ce cas comme un simple différend immobilier ne trompe personne : les expropriations de Palestiniens sont légions et s’inscrivent dans une politique généralisée de colonisation et de persécution visant à les pousser au départ, pratiques équivalent au crime d’apartheid.

NOS DEMANDES A LA DIPLOMATIE BELGE

La Belgique doit condamner dans les termes les plus fermes les persécutions que constituent les expulsions et la répression sauvage des Palestiniens et soutenir les efforts de la communauté internationale en ce sens. Elle doit en particulier accélérer l’exécution des dispositions de la déclaration gouvernementale prévoyant d’avancer dans la différenciation des produits issus des colonies israéliennes qui doit conduire à leur interdiction.

Plus largement, la Belgique doit :

· Reconnaître publiquement la réalité de l’apartheid israélien ;

· Soutenir l’ouverture d’une enquête internationale au niveau de l’ONU sur la discrimination et la répression systématiques fondées sur l’identité de groupe dans le territoire palestinien occupé (TPO) et en Israël ;

· Soutenir l’enquête de la Cour pénale internationale dans le TPO, y compris auprès de ses partenaires européens ;

· Réévaluer l’ensemble des partenariats avec Israël à la lumière de sa pratique d’apartheid et mettre en place des sanctions contre ce dernier tant qu’une telle situation perdurera, notamment en plaidant pour suspendre l’accord d’association UE-Israël.

😷 Pour des questions sanitaires, nous vous demandons à tou.te.s de porter un masque et de respecter la distanciation sociale dans la mesure du possible.

#ThisIsApartheid

#SaveSheikhJarrah

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top