Exposition: L’intolérable : les enfants en détention militaire

Quand :
7 juin 2024 @ 10 h 00 – 16 juin 2024 @ 19 h 00
2024-06-07T10:00:00+02:00
2024-06-16T19:00:00+02:00
Où :
Bourse de Bruxelles
Coût :
Gratuit
Contact :
Défense des enfants international
Exposition:  L'intolérable : les enfants en détention militaire @ Bourse de Bruxelles

L’exposition « L’intolérable : les enfants en détention militaire » sera présentée à la Bourse de Bruxelles du 7 au 16 juin 2024, gratuitement et en accès libre. Organisée par Defence for Children International (DCI) Palestine en collaboration avec Défense des Enfants International (DEI) Belgique et Broederlijk Delen, cette exposition trilingue (FR, NL, EN) vise à dénoncer la détention militaire des enfants palestiniens par Israël et sensibiliser le public aux graves violations des droits de l’enfant en Palestine. L’exposition est itinérante et le kit de 16 photos peut être emprunté gratuitement par toute organisation qui souhaite sensibiliser aux violences envers les enfants palestiniens.

Les enfants, premières victimes de l’horreur
Les enfants palestiniens sont les premières victimes des violences extrêmes en Palestine (UNICEF). Ils et elles sont privé·e·s d’accès à l’eau, à la nourriture, aux soins médicaux urgents, à l’électricité. Les hôpitaux, hébergements et écoles sont détruits, les laissant sans refuge. Depuis le 7 octobre 2023, au moins 14 500 enfants palestiniens ont été tués à Gaza selon le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (OHCHR, 6 mai 2024). Ces horreurs font suite à une longue période d’intensification des violences envers les enfants en Palestine, documentée par nos collègues de Defence for Children International (DCI) Palestine et d’autres organisations de défense des droits humains.

Pourquoi une exposition ?
Loin des yeux des médias belges, et depuis des dizaines d’années, environ 700 enfants palestiniens sont arrêtés et poursuivis devant des tribunaux militaires chaque année, souvent accusés d’avoir jeté des pierres sur des soldats[1] (DCI Palestine, Arbitrary by default) Ces enfants sont souvent enlevés de chez eux en pleine nuit, ligotés et transférés les yeux bandés vers des centres d’interrogatoire. Ils y subissent des violences pour obtenir des aveux, et dans plus de 90% des cas, ils ne sont ni accompagnés d’un avocat ni de leurs parents.

Les enfants arrêtés sont généralement placés en détention provisoire avant d’être jugés par un tribunal militaire avec un taux de condamnation de 99% (Israel 2014 Human Rights report), et n’écarte que très rarement les aveux obtenus par la force ou la torture. Pendant leur incarcération, qui peut durer plusieurs mois voire années[2], les enfants n’ont accès à aucun soutien psychologique et n’ont pas d’accès adéquat à l’éducation, celle dispensée en prison ne suivant pas le cursus de l’école palestinienne.

Rien que depuis le 7 octobre, les forces israéliennes ont détenu environ 3 000 Palestiniens de la bande de Gaza, parmi lesquels beaucoup d’enfants, dont le nombre exact est inconnu à ce jour. (DCI-Palestine, 24 avril 2024). En montrant ces réalités au cœur de Bruxelles, nous appelons les autorités belges à dénoncer ces pratiques et à agir pour que ces violations cessent.

D’où proviennent ces témoignages ?
Nos collègues de DCI Palestine fournissent une aide juridique aux enfants palestiniens détenus et poursuivis dans le système judiciaire israélien et documentent systématiquement les violations des droits de ces enfants en Cisjordanie et à Gaza. Les photos et les citations présentées dans l’exposition proviennent de centaines de témoignages recueillis directement auprès de ces enfants.

(plus d’info sur le site DEI)

Informations pratiques
Dates : Du 7 au 16 juin 2024
Lieu : Bourse de Bruxelles
Horaires : Gratuite et en libre accès, tous les jours du 7 au 16 juin, de 10h à 19h.
Vernissage : 6 juin en soirée (sur invitation uniquement)
Partenaires : Defence for Children international Palestine, Broederlijk Delen

Top