Une délégation israélienne officielle visite les colonies de Silwan

Le Comité Populaire de Wadi Hilweh a envoyé un communiqué à plusieurs personnalités publiques israéliennes qui ont effectué une visite officielle dans les colonies juives illégales à Silwan, jeudi dernier. La lettre, adressée au procureur général Weinstein Yehuda et au Procureur d’Etat Moshe Lador, dénonce le soutien officiel aux organismes colonialistes actifs à Silwan, comme Elad. Weinstein et ses troupes ont affirmé que la visite, accompagnée de plusieurs dizaines de policiers israéliens armés, était informelle.

Beeri et Lador à Silwan
David Beeri et Moshe Lador à Silwan

La lettre du Comité populaire de Wadi Hilweh aux fonctionnaires a déclaré que les habitants palestiniens de Silwan ont perdu la confiance qu’ils ont pu avoir dans le système juridique israélien, à la lumière de la collaboration flagrante entre les ministères israéliens, la fonction publique et les colons juifs à Jérusalem-Est, ainsi que les avantages dont ils jouissent en conséquence. Le Comité, prenant la parole au nom des résidents, a également exprimé son indignation de voir leur communauté transformée en une zone militaire à chaque visite d’un dignitaire israélien et de son entourage armé.

Salim Siam, représentant du Comité de Wadi Hilweh, a déclaré : « Cette délégation confirme une fois de plus le soutien direct accordé aux colons de Silwan par les autorités israéliennes. C’est comme si nous, les habitants palestiniens, n’étions même plus du tout ici – ils ne nous ont tout simplement pas reconnus en tant que résidents de Jérusalem. »

La visite, filmée dans son intégralité par le Centre d’information de Wadi Hilweh, a eu lieu le 19 août. Les résidents de Silwan ont été alarmés de constater une importante présence conjointe de l’armée israélienne et de la police précédant une voiture blindée se déplaçant dans leur quartier à la maison occupée d’un résident local, Dawoud Hussein (la maison est aujourd’hui habitée par des colons juifs depuis qu’elle a été occupée en 1997). Il a bientôt apparu que le véhicule blindé transportait la délégation du procureur général Yehuda Weinstein, du procureur d’Etat Moshe Lador, du chef de la police de Jérusalem Aharon Franco et le directeur du Département la loi foncière, Hoviv Artzi. Des images vidéo enregistrées par des militants du Centre d’information de Wadi Hilweh montrent clairement que les colons s’étaient préparés pour la visite des fonctionnaires, qui a été diffusée sur la chaîne israélienne Channel One, plus tard dans la journée. La délégation a rencontré le directeur d’Elad, David Beeri, qui les a informés de la situation actuelle à Silwan et les a guidés lors d’une visite des projets de colonies en cours dans le quartier de Baten El-Hawa, y compris la structure illégale « Beit Yonatan » gérée par l’association colonialiste « Ateret Cohanim ».

La ligne politique d’Elad dans la région est manifeste : les fouilles étendues dans le cadre des maisons palestiniennes et des bâtiments publics à Silwan sont effectuées au nom de l’archéologie politique, tandis que la diffusion d’une image très lisse des travaux en cours dans le Centre des visiteurs de la « Cité de David » qu’il dirige à l’entrée du quartier de Wadi Hilweh. Le poids d’Elad dans la politique locale s’est montré maintes et maintes fois, y compris dans l’intervention directe pour influencer les plans de construction à Wadi Hilweh et à El-Bustan, tel que le célèbre Programme de planification municipal 11555.

Lundi 23 août 2010

traduction : Julien Masri

source : Silwanic

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top