Soutien au projet ” Musique pour les enfants”

Chaque mois, l’ association belgo-palestinienne essaie de mettre en avant un projet de soutien concret à la population palestinienne. Ce mois-ci, c’est l’action ” Musique pour les enfants” que nous voulions vous proposer :  une initiative originale qui permettra à une quinzaine d’enfants d’intégrer  une école de musique à Gaza.   “Pour soigner les blessures invisibles”

Nous cultivons l’espoir…”, dit le grand poète Mahmoud Darwish.

Comme souvent, les enfants jouent dans les ruines des maisons de Gaza, un territoire d’environ 365km2dans lequel vivent près de 2 millions de personnes. Les conditions matérielles ne permettent à la population que de survivre à cause du blocus imposé sur la bande de Gaza depuis 11 ans en plus des attaques ponctuelles menées par Israël. Les victimes civiles se comptent en milliers. Le taux de chômage atteint les 50 %, les habitants ne bénéficient que de quelques heures d’électricité par jour et l’eau est polluée. Ces conditions extrêmes poussent la plupart des acteurs locaux et internationaux à offrir des solutions humanitaires d’urgence qui sont certes indispensables mais qui ne permettent pas aux habitants de vivre ou de préparer l’avenir.

 La population de Gaza est une des plus jeunes du monde avec 51 % des habitants qui ont moins de 18ans. Le rapport des Nations-Unies intitulé « Gaza en 2020 : un lieu habitable ? » a conclu que si aucune aide n’était apportée à Gaza, cette région risquait de devenir invivable : « sans accès à des ressources et à des opportunités, les conséquences peuvent être catastrophiques pour les jeunes : tensions sociales, violences, extrémismes sont des effets possibles du manque de perspectives. »

C’est pour ces raisons que l’association “Cultura è Libertà, una campagna per la Palestina”, soutient le droit à la culture, d’ailleurs inscrit dans la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme des Nations-Unies, avec le projet “Musica per bambini/e contro la distruzione”qui vise à offrir des opportunités à des enfants qui ont subi des traumatismes et qui vivent dans des conditions économiques et sociales difficiles, et ce par le biais de bourses d’étude au Conservatoire de musique Edward Said. Comme tous les jeunes du monde, les jeunes de Gaza aiment la musique, un de leurs rares moyens d’expression et de communication. Des écoles, théâtres et associations tels que le Conservatoire national Edward Said, dont une branche se trouve à Gaza ou l’école de musique al Kamandjati, qui envoie des volontaires sur place, donnent corps à ce projet.

Nous nous adressons aux personnes qui soutiennent cette initiative afin de financer au moins 15 bourses d’études, destinées à des enfants âgés de 8 à 15ans pour qu’ils entrent au Conservatoire Edward Said (pendant un an avec une bourse individuelle d’une valeur de 1000 euros) et puissent participer à des activités pendant le festival de musique d’al Kamandjati en avril 2019.

 Pour participer,  cliquez sur : https://buonacausa.org/cause/musicabambini/donate

Merci!

Cultura è Libertà, una campagna per la Palestina

Laisser un commentaire

Top