Richard Goldstone sanctionné par la Fédération sioniste sud-africaine

Le juge Richard Goldstone, qui a rédigé un rapport accablant accusant Israël de crimes de guerre dans la bande de Gaza, a été empêché par des militants pro-Israël d’assister à la bar-mitsva de son petit-fils dans son pays natal, l’Afrique du Sud. La Fédération sioniste sud-africaine (SAZF) et le Beth Hamedrash Hagadol à Sandton ont conclu un accord avec la famille Goldstone en vertu duquel le juge ne serait pas autorisé à assister au service à la synagogue de Johannesburg le mois prochain.

Le chef du Beth Din – ou tribunal religieux juif – de l’Afrique du Sud a déclaré que le tribunal n’avait pas été officiellement impliqué dans l’affaire, mais qu’il soutenait le mouvement auquel beaucoup de membres étaient sensibles dans la communauté ajoutant que cela pourrait éviter des « ennuis ». Le Rosh Beth Din Rav Moshe Kurtstag a déclaré : « Je sais qu’il y avait un sentiment très fort dans la synagogue, beaucoup de colère ». «J’ai entendu aussi que la SAZF a voulu organiser une manifestation devant la synagogue – [il y avait] toutes sortes de projets. Mais je pense que la raison a prévalu. » Selon lui, Goldstone a rendu « un mauvais service extraordinaire non seulement à Israël mais au monde juif. Son nom est utilisé par des éléments hostiles dans le monde contre Israël et cela peut accroître les vagues d’antisémitisme […] Je comprends qu’il est juge, mais il aurait dû avoir l’intelligence de comprendre que tout ce qu’il dirait ne serait pas bon et il aurait dû tout simplement se récuser. »

Richard Goldstone a confirmé qu’il n’assisterait pas à la bar-mitsva. « Dans l’intérêt de mon petit-fils, j’ai décidé de ne pas assister à la cérémonie à la synagogue, aurait-il déclaré.

Après l’appel de l’armée israélienne à boycotter les produits dont la promotion serait assurée par le top model israélien Bar Rafaeli, voilà la Fédération sioniste sud-africaine qui applique des sanctions contre le juge Richard Goldstone. D’un côté la campagne BDS est attaquée mais les principes mêmes de cette campagne sont appliqués sans aucun ménagement par Israël ou par les mouvements sionistes dans le reste du monde. Une preuve supplémentaire, s’il en fallait, de la pertinence de cette campagne !

d’après un article du Haaretz

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.