Mustapha Awad a été condamné à un an de prison en Israël

Communiqué de presse du Comité Free Mustapha 29/11/2018

L’ouvrier et artiste belge, Mustapha Awad, a été condamné à un an de prison en Israël

Hier notre cher ami Mustapha Awad a été condamné par une cour israélienne à 12 mois de prison. Il a été condamné sur base d’« aveux » obtenus sous des conditions apparentées à la torture (mises au secret, interrogatoires musclés 20 h sur 24, privation de sommeil).

En réalité, il s’agit d’un dossier vide, portant sur des faits pour lesquels il ne pourrait pas être condamné en Belgique.

Mustapha est accusé d’appartenir à une organisation « illégale » : pour Israël toute organisation qui résiste à l’occupation et à l’apartheid est illégale. La cour israélienne évoque un
« entraînement » : en fait, il s’agit d’un cours de sécurisation informatique, qui pourrait être organisé par n’importe quelle organisation de droits de l’homme. Quant au soutien à des « financements», les faits évoqués concernent une action humanitaire.

Une fois de plus, le Comité Free Mustapha affirme que l’emprisonnement de Mustapha est fondamentalement injuste et inadmissible et qu’il continuera d’exiger sa libération immédiate, ainsi que la fin du silence officiel de la Belgique autour de cette affaire.

C’est d’ailleurs ce qu’a communiqué une délégation du Comité, composée d’An Muylaert, la maman belge de Mustapha, Alexis Deswaef, président d’honneur de la Ligue des Droits de l’homme, Pierre Galand, président de l’ABP et de l’Organisation mondiale contre la torture et de Hamdan Al Damiri, et Myriam De Ly, membres du Comité Free Mustapha, au ministère des Affaires étrangères le jour même de la condamnation en Israël.

La délégation a demandé avec fermeté que le ministre Reynders prenne position publiquement, qu’il dise que la Belgique ne peut pas tolérer de telles violations du droit international et des droits de l’homme et qu’il réclame la libération immédiate de Mustapha Awad.

Le Comité Free Mustapha a d’ores et déjà organisé une nouvelle action de protestation. Elle aura lieu le mardi 11 décembre, à 17 h 30 sur la Grand’Place de Mons.

Liberté pour Mustapha ! Liberté pour tous les prisonniers palestiniens !

Dans la presse :

https://www.rtbf.be/info/monde/detail_le-belge-mustapha-awad-condamne-a-douze-mois-de-prison-en-israel?id=10084353

https://www.lavenir.net/cnt/dmf20181129_01263723/l-artiste-belge-mustapha-awad-condamne-par-un-tribunal-israelien`

 

 

Laisser un commentaire

Top