Les autorités israéliennes pourraient bientôt commencer les destructions à Silwan

Silwanic a appris que les autorités israéliennes ont l’intention de commencer leur programme fortement critiqué de démolition à Al-Bustan, à Silwan, dans les prochaines semaines.

Le projet de la municipalité de Jérusalem pour al Bustan
Le projet de la municipalité de Jérusalem pour al Bustan

Les autorités cherchent à se débarrasser de vastes étendues de maisons et de biens palestiniens pour faire place à un « jardin biblique » dans le cadre du projet de colonisation de la Cité de David.

La municipalité de Jérusalem a tenté de commercialiser le projet de parc biblique depuis 2005, prétendant que Al-Bustan est le site original du parc du roi Salomon. Le nom « Al-Bustan», qui peut être traduit par « le jardin » en arabe, a été désigné comme une preuve concluante. Les résidents palestiniens d’Al-Bustan, cependant, affirment que le mot arabe a plusieurs significations, et ne peut être tordu selon les désirs de la municipalité.

L’histoire du nom d’Al-Boustan est liée à la verdeur de la terre sur laquelle la zone a été construite, grâce à sa source d’eau douce qui coule toute l’année. Al-Bustan était historiquement connue comme le grenier de Jérusalem. Experts affirment que le concept de « parc » – une petite zone cultivée – est incompatible avec la vraie signification de « Bustan ».

Avant l’occupation israélienne de Jérusalem-Est en 1967, quelques maisons avaient été construites dans le quartier Al-Bustan. Mais plus de terre a été annexée par l’Etat – 73 000 dunums vers l’Est et de plusieurs centaines au sud-ouest de Silwan. La densité de la population s’est accrue et a augmenté – alors qu’en 1967 Silwan avait 13.000 habitants, aujourd’hui elle en compte 55 000, dont aucun ne peut désormais demander à la municipalité un permis de construction.

Mousa Audeh, un membre du Comité populaire Al-Bustan, a déclaré que « l’Autorité israélienne prétend que Al-Bustan était le jardin du roi Salomon et que le prophète David a vécu à Wadi Hilweh – ce qui en quelque sorte justifie la démolition de nos maisons ? Mais il est facile de voir que la municipalité, de concert avec les groupes de colons, démolissent les maisons librement – au nom des prophètes, comme si Dieu Tout-Puissant n’accordait de contrats de propriété qu’à eux seuls ! »

source : Silwanic

traduction : Julien Masri

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top