Les autorités d’occupation confisquent des pompes à eau à Al Farisiya

Le 15/4/2010 les autorités israéliennes d’occupation ont attaqué Kirbet Al Farisiya dans le nord de la vallée du Jourdain et saisi quatre pompes à eau appartenant à des agriculteurs locaux. Les pompes sont utilisées pour l’alimentation en eau potable et d’irrigation pour les cultures et les arbres, cette action menace donc des milliers de dunums de terres agricoles de sécheresse et entrainera la destruction du secteur agricole du village.

champs à al Farisiya
champs à al Farisiya

Les autorités israéliennes ont notifié aux résidents suivants de Kirbet Al Farisiya qu’ils saisiraient leurs pompes à eau à l’avenir : Ali Zohdi, Fayk Sbeeh et Raddi – le prix estimé de chaque pompe est de 25.000 shekels (plus de 5200€).

Ce n’est pas la première fois que les gens d’Al Farisiya ont vu leur approvisionnement en eau anéanti par l’autorité d’occupation. En mars 2008, tous les tuyaux d’eau avaient été détruits et la zone autour d’une source où ils se sont approvisionnés en eau ensuite a été déclarée « zone militaire fermée» pour les empêcher d’avoir accès à l’eau.

À la suite de la confiscation des pompes à eau, le gouverneur de Tubas, Marwan Toubasi, a visité plusieurs villages du nord de la vallée du Jourdain, y compris Al Farasiya et à proximité de Al Maleh. Il a entendu parler des attaques contre les agriculteurs et de l’impact négatif que cette action pourrait avoir sur leur vie. Il a condamné les agressions répétées d’Israël contre les citoyens de la vallée du Jourdain, en particulier, les agriculteurs locaux.

C’est la deuxième fois cette semaine que les Israéliens ont empêché les Palestiniens de la Vallée du Jourdain d’accéder à leur approvisionnement en eau. Le 11 avril, ils ont coupé l’approvisionnement en eau aux agriculteurs dans le village de Bardala.

Le coordinateur de la campagne Jordan Valley Solidarity, Fathi Khaddirat, a déclaré que ces attaques sont la continuation d’une série d’attaques menées par les autorités d’occupation israéliennes contre les citoyens de la région, dans le but de les expulser de leurs terres. Il a dit que les citoyens de la région ne peuvent avoir de l’eau potable ni irriguer leurs cultures. L’eau passe entre les maisons palestiniennes vers les colonies israéliennes illégales, mais les Palestiniens n’ont pas accès à cette eau, même pour boire.

Samedi 17 avril 2010

source : Jordan valley Solidarity

traduction : Julien Masri

One thought on “Les autorités d’occupation confisquent des pompes à eau à Al Farisiya

Laisser un commentaire

Top