Le Hamas maintient le cessez-le-feu avec Israël

Moussa Abou Marzouk, vice-président du bureau politique du Hamas exilé en Syrie, a déclaré mardi 13 avril 2010 que le mouvement souhaitait maintenir le cessez-le-feu avec Israël, malgré l’attaque par les forces israéliennes de militants palestiniens à la frontière avec la bande de Gaza, causant la mort d’au moins deux d’entre eux. Cette décision a été prise afin de pas fournir à Israël de prétexte pour entreprendre une nouvelle agression contre Gaza.

Abou Marzouk a toutefois nié que son mouvement empêchait les militants d’autres mouvements palestiniens d’attaquer Israël. Il a précisé qu’un consensus existait entre groupes palestiniens pour ne pas lancer de roquettes contre Israël pour le moment, même si « parfois des violations surviennent ». « Il y a eu une réunion entre les groupes, et il y a eu un consensus entre le Hamas et les groupes qu’à ce moment, il ne devrait rien y avoir qui puisse provoquer l’ennemi et l’inciter à déclencher une nouvelle guerre à Gaza », a-t-il déclaré.

Le Djihad islamique, qui serait impliqué dans des attaques ce même mardi, avait déclaré le dimanche précédent que la police détenait plusieurs de ses combattants à Gaza, ainsi que des combattants d’autres groupes, à qui elle aurait fait promettre de ne pas participer à des attaques contre Israël : « Ils ont été emmenés en prison, ont été humiliés et on leur a demandé de signer la promesse qu’ils n’engageront aucune action contre l’ennemi sioniste », a déclaré le porte-parole du groupe, Abou Ahmed, avant d’ajouter que de tels conflits avaient été résolus de façon plus cordiale par le passé.

Le Mouvement de la résistance islamique tente de préserver la trêve décrétée depuis plus d’un an, alors que ses rivaux poussent à de nouvelles attaques, tandis que le blocus n’a été en rien allégé et que l’armée israélienne poursuit régulièrement ses attaques militaires contre la bande de Gaza.

D’après une dépêche AP

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top