Jamil, 16 ans, tabassé par les soldats et des colons à Hébron

DCI-Palestine diffuse un court-métrage qui raconte l’histoire de Jamil, un garçon de 16 ans originaire de Tel Rumeida, à Hébron. Le 13 Juillet 2009, Jamil a été détenu et battu par des soldats près de chez lui sans raison apparente, menotté et les yeux bandés à un barrage à proximité, et ils ont permis à des colons de le frapper ; des pierres ont été jetées sur lui, tandis que ses parents se tenaient à proximité, mais étaient empêchés de lui venir en aide.

Au cours des deux dernières années, DCI-Palestine a documenté 40 de ces incidents, dans lequel des enfants palestiniens ont été tués ou agressés physiquement, d’une manière injustifiée, par des colons ou des soldats. Aucune des victimes qui a déposé plainte auprès des autorités israéliennes n’a reçu d’avis pour l’informer si oui ou non la plainte avait été reçue. Cela démontre la culture générale de l’impunité qui prévaut en Israël en ce qui concerne les crimes contre les civils palestiniens.

Selon les données publiées par l’organisation israélienne des droits de l’homme, Yesh Din, en 2008 et 2010, respectivement, 8% seulement des enquêtes sur les incidents contre des civils palestiniens par des colons israéliens a conduit à un acte d’accusation, alors que seulement une moyenne globale de 6% de toutes les enquêtes menées en 2000-2009 en ce qui concerne les incidents contre des civils palestiniens par des soldats israéliens ou des forces de sécurité ont conduit à un acte d’accusation. DCI-Palestine publiera bientôt un rapport contenant des histoires d’enfants directement blessés ou tués lors des incidents mentionnés ci-dessus avec les colon ou à cause de la violence militaire recensée par DCI-Palestine de mars 2008 à février 2010.

source : DCI

traduction : Julien Masri

Sur le même thème, lire l’histoire de Basel

Top