Israël prétend légaliser rétroactivement les maisons de la colonie d’Ofra

Israël a annoncé jeudi le lancement d’un plan municipal qui légitimerait a posteriori des structures dans l’une des plus grandes colonies de Cisjordanie et qui ont été construites sur des terres privées palestiniennes.

une rue de la colonie d'Ofra
une rue de la colonie d'Ofra

Plus de 58% des structures d’Ofra sont construites sur des terres privées palestiniennes, ce qui a retardé les plans de construction potentiels (voir le résumé du dossier de B’Tselem consacré à la colonie d’Ofra). Toutefois, afin de permettre la poursuite de la construction à Ofra, l’Etat a déclaré à la Haute Cour de justice que la rédaction d’un plan de juridiction pour Ofra était en cours, ce qui équivaut à l’approbation rétroactive des plans de construction précédents, même sur les terrains privés palestiniens.

Le plan a un autre objectif, dans le cadre d’un rapport de 2005, selon lequel les plans de constructions seraient approuvés dans les colonies seulement si elles possèdent une zone juridictionnelle définie.

Dror Etkes, qui soutient les familles palestiniennes dans leur bataille juridique contre les nouvelles constructions sur des terres privées, a déclaré que le geste « a dissipé l’écran de fumée que les colons et l’Etat ont tenté de préserver pendant des années en ce qui concerne les terres sur lesquelles Ofra a été fondée. Il est clair que, sur les milliers de dunums dont les colons ont pris le contrôle, seules quelques dizaines ont été effectivement achetées. Le reste a simplement été pillé à leurs propriétaires », a ajouté Etkes.

D’après Haaretz

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top