W3vina.COM Free Wordpress Themes Joomla Templates Best Wordpress Themes Premium Wordpress Themes Top Best Wordpress Themes 2012

Catégorisé | Infos

Lettre ouverte à Michel Platini : N’oubliez pas Mahmoud Sarsak !

Mahmoud Sarsak, en grève de la faim depuis le 19 mars 2012.

Mahmoud Sarsak, en grève de la faim depuis le 19 mars 2012.

Lettre ouverte à Michel Platini, Président de l’UEFA

Monsieur le Président,

Au moment où nous vous écrivons, il est peut-être déjà trop tard pour Mahmoud Sarsak. Vous avez sans doute déjà entendu parler de ce joueur palestinien en grève de la faim depuis maintenant 80 jours. Il est jeune, il a 25 ans, et est enfermé dans les prisons israéliennes depuis presque 3 ans, sans raison.

Originaire de Rafah dans le sud de la bande de Gaza, Mahmoud Sarsak se rendait à Naplouse (Cisjordanie) pour un match avec l’équipe nationale palestinienne le 22 juillet 2009 quand il a été arrêté par l’armée israélienne au point de passage d’Erez. Détenu depuis lors par Israël sous la loi dite « des combattants illégaux », il n’a jamais connu ni de charge ni de procès. En trois ans, il n’a jamais été autorisé à voir sa famille.

Le 1er mars dernier, il a vu sa peine reconduite pour la sixième fois, sans justification, ce qui l’a poussé à entamer une grève de la faim le 19 mars dernier, unique moyen laissé aux prisonniers palestiniens souvent oubliés de tous. Lors de l’accord entre les prisonniers et l’Etat israélien le 14 mai dernier, Mahmoud Sarsak n’a obtenu aucune clarification, aucun engagement. On lui a simplement répondu que son sort ne serait réenvisagé que le 22 août prochain.

La vie de Mahmoud Sarsak est en danger. Un être humain ne survit généralement pas à 72 jours de grève de la faim. Mahmoud a entamé son 81e jour.

Nous vous appelons à faire votre possible pour faire pression sur les autorités israéliennes afin qu’elles libèrent Mahmoud Sarsak, et cela au nom de l’éthique défendue dans le sport.

D’autre part, au vu du comportement inadmissible de l’Etat israélien, nous vous appelons à déplacer le championnat final de l’UEFA pour les moins de 21, initialement prévu en Israël. Comment en effet donner une telle gratification à un pays qui bafoue les droits humains les plus élémentaires ?

En espérant que vous pourrez agir, nous vous prions de croire, Monsieur le Président, à l’expression de nos salutations les meilleures.

L’Association Belgo-Palestinienne

Print Friendly
Share

Répondre

Vous devez être connecté pour poster un commentaire. Se connecter.