W3vina.COM Free Wordpress Themes Joomla Templates Best Wordpress Themes Premium Wordpress Themes Top Best Wordpress Themes 2012

Catégorisé | Brèves, Infos

Les Nations Unies demandent à Israël de suspendre le plan de relocalisation des Bédouins, qualifié de «raciste»

bedouins-enfantsLe Comité des Nations Unies a déclaré que la Loi de Régulation des camps bédouins dans le Néguev est discriminatoire et légaliserait des pratiques racistes.

Le Comité des Nations Unies a appelé au retrait du projet de loi israélien qui chasserait 30.000 Bédouins du Néguev, où leurs communautés sont installées.

Selon le Comité pour l’Elimination de la Discrimination Raciale, la Loi de Régulation des camps bédouins dans le Néguev est discriminatoire et légaliserait des pratiques racistes.

Le projet de loi est basé sur le Rapport Prawer, qui a été approuvé par le Cabinet au mois de septembre. Celui-ci appelle au déplacement de 30.000 Bédouins du Néguev vers des collectivités situées à Rahat, Kseifa, et à Hura. Le plan – élaboré en réponse aux revendications du Comité Goldberg – envisage des échanges de terres et des compensations financières; son prix est estimé à 6.8 milliards de Shekels (NIS).

Le Comité des Nations Unies a déclaré que cette loi « reviendrait à légaliser la politique actuelle de démolitions et de déplacements forcés des communautés bédouines autochtones. »

Il s’est dit préoccupé : « par la situation actuelle des communautés bédouines, et plus particulièrement par les politiques de démolitions, notamment celles de maisons et d’infrastructures, ainsi que par les difficultés éprouvées par les membres de ces communautés pour accéder aux mêmes droits que les citoyens juifs, incluant l’accès à la terre, au logement, à l’emploi, à l’éducation et aux soins de santé. »

L’organisme onusien examine les rapports officiels des Etats membres, ainsi que les contre-rapports publiés par les organisations non-gouvernementales de ces Etats, qui s’intéressent aux questions de discriminations. Ses recommandations sont contraignantes.

Au mois de janvier, le comité a reçu un rapport du Forum Coexistence pour l’Egalité Civile du Néguev, qui a probablement influencé sa décision.

Un représentant du forum dit que le projet de loi serait néfaste pour les Bédouins du Néguev, et a appelé le gouvernement à l’écarter.

Source : Dana Weiler-Polak, Haaretz, 26 mars 2012.

Traduction : F.C.

Print Friendly
Share

Répondre

Vous devez être connecté pour poster un commentaire. Se connecter.