W3vina.COM Free Wordpress Themes Joomla Templates Best Wordpress Themes Premium Wordpress Themes Top Best Wordpress Themes 2012

Catégorisé | Infos

Kidnapping des jeunes colons, punitions collectives pour les Palestiniens

Communiqué de l’Association Belgo-Palestinienne – 18 juin 2014

Depuis l’enlèvement de trois jeunes colons israéliens jeudi dernier près d’Hébron, Israël mène une véritable campagne de punitions collectives à l’égard des Palestiniens. Plusieurs villes de Cisjordanie se retrouvent sous siège de l’armée israélienne. Gaza est quotidiennement bombardée. L’Association Belgo-Palestinienne souligne que ce genre de pratique est contraire au droit international et appelle la Belgique et l’Union européenne à fermement les condamner.

Depuis l’enlèvement des trois jeunes colons dans la région d’Hébron, les forces armées israéliennes ont tué un homme de 20 ans, Ahmad Sabarin, dans le camp de Jalazoun au nord de Ramallah. Elles ont également arrêté 200 Palestiniens dans toute la Cisjordanie. Au total, huit députés du Conseil Législatif Palestinien ont été arrêtés, dont le président Aziz Dweik. Le 15 juin, trois Palestiniens ont été grièvement blessés par l’explosion d’une porte lors d’une opération d’arrestation à Hébron. Six jeunes Palestiniens ont été blessés au checkpoint de Qalandya le 16 juin dont Yazan Yacoub, 17 ans, touché à la poitrine et à l’abdomen par des tirs israéliens à balles réelles.

Israël a chassé l’Autorité palestinienne et assiégé les villes d’Hébron, de Bethléem et de Naplouse. Gaza passe sa troisième nuit sous les bombardements israéliens.

Aucune preuve n’a jusqu’ici confirmé qu’il s’agisse d’un kidnapping. Aucun groupement n’a en effet revendiqué le kidnapping. Israël accuse le Hamas mais ce dernier n’a a priori aucun avantage à commettre un tel acte dans les circonstances actuelles. Il y a quinze jours, le Premier Ministre Netanyahou subissait par contre un véritable camouflet du fait des applaudissements internationaux généralisés du nouveau gouvernement palestinien d’unité nationale. Accuser le Hamas du kidnapping des trois jeunes colons lui donne donc une occasion d’ébranler la confiance du monde dans ce nouveau leadership palestinien.

Il est nécessaire de souligner que l’enlèvement s’est produit en zone C, c’est-à-dire sous le contrôle  total de l’armée israélienne. L’Autorité Palestinienne ne peut en rien être mise en cause pour un manque de sécurité. En tant que puissance occupante, Israël faillit d’ailleurs régulièrement à son obligation de protéger les Palestiniens de Cisjordanie, souvent victimes de violences commises par les colons.

Face à ces punitions collectives, Didier Reynders et Catherine Ashton gardent le silence et préfèrent condamner le kidnapping des trois jeunes colons israéliens. Un tel silence est complice laisse une fois de plus Israël agir en toute impunité.

Print Friendly
Share

Comments are closed.