W3vina.COM Free Wordpress Themes Joomla Templates Best Wordpress Themes Premium Wordpress Themes Top Best Wordpress Themes 2012

Catégorisé | Infos

COMMUNIQUE : Les prisonniers arrêtent leur grève de la faim suite à la conclusion d’un accord

hungerstrike_prisonersSuite à un accord conclu avec le Service Israélien des Prisons, les 2000 prisonniers palestiniens ont arrêté leur grève de la faim hier. Certaines de leurs revendications ont été entendues.

Les représentants du mouvement des prisonniers en grève sont parvenus à un accord avec le Service Israélien des Prisons dans la nuit de lundi à mardi, un accord obtenu grâce au courage et à la persévérance des grévistes de la faim palestiniens. Cinq d’entre eux étaient en détention administrative – détention sans charges et sans procès – dont Bilal Diab et Thaer Halahleh, en grève de la faim depuis 77 jours. Les 2000 prisonniers en grève ont déclaré qu’ils arrêtaient leur grève suite à la signature de l’accord.

Cet accord accepte certaines des revendications portées par le mouvement des Palestiniens en grève de la faim:

  • fin de l’utilisation de l’isolation à long terme des prisonniers pour des raisons de « sécurité ». Les 19 prisonniers qui se trouvaient en isolation seront par ailleurs relâchés dans les 72 heures ;
  • les visites pour les membres de la famille au premier degré seront admises pour les prisonniers originaires de la bande de Gaza. Un droit qu’ils s’étaient vu retirer pour de vagues « raisons de sécurité » ;
  • la mise en place d’un comité de concertation entre le Service Israélien des Prisons et les prisonniers ;
  • enfin, en engagement sur le fait qu’il n’y aura pas de nouveaux ordres de détention administrative ou de renouvellements d’ordres de détention administrative existants pour les 308 Palestiniens en ce moment en détention administrative, sauf si les dossiers secrets, sur lesquels la détention administrative est basée, contient des informations « très sérieuses ».

Addameer souligne néanmoins « qu’Israël n’a jamais respecté les accords conclus avec les Palestiniens concernant les prisonniers. Pour cette raison, il sera essentiel pour tous ceux qui soutiennent les prisonniers Palestiniens de surveiller activement les évènements des quelques prochains mois afin de s’assurer que cet accord est entièrement appliqué ». Cette mise en garde est d’autant plus valable au vu des garanties maigres, voire inexistantes, concernant la détention administrative. L’utilisation de cette pratique par Israël doit dès lors rester sous haute surveillance.

Communiqué de presse d’Addameer (association de soutien aux prisonniers et de droits de l’homme) : http://www.addameer.org/etemplate.php?id=481

Print Friendly
Share

Répondre

Vous devez être connecté pour poster un commentaire. Se connecter.