W3vina.COM Free Wordpress Themes Joomla Templates Best Wordpress Themes Premium Wordpress Themes Top Best Wordpress Themes 2012

Catégorisé | Infos

Démolitions dans des villages palestiniens de Saadet Tha’lah et Ar Rakeez

bulldozer-houseL’armée israélienne procède à des démolitions dans les villages palestiniens de Saadet Tha’lah et de Ar Rakeez, situées dans les collines du sud d’Hébron.

At-Tuwani – Le 15 février 2012, l’armée israélienne a démoli cinq bâtiments du village palestinien de Saadet Tha’lah et a détruit un réservoir d’eau ainsi que 50 arbres dans le village d’Ar Rakeez.

Vers midi, deux bulldozers et trois véhicules du DCO (District Coordination Office) ont fait irruption dans le village de Saadet Tha’lah, escortés par quatre jeeps de l’armée israélienne. Une maison, deux réservoirs d’eau et deux écuries pour bétail ont été démolis. Les habitants ont dit qu’ils n’ont pas été autorisés à mettre leurs animaux en sécurité. Cinq agneaux sont morts sous les décombres. Les propriétaires ont déclaré que leurs bâtiments étaient sous ordre de démolition depuis 2004.

Après les démolitions à Saadet Tha’lah, les véhicules de l’armée et les bulldozers ont rejoint le village palestinien voisin d’Ar Rakeez, où ils ont démoli un réservoir d’eau en cours de construction et ont déraciné 20 oliviers et 30 amandiers plantés il y a moins d’un an.
Les villages palestiniens de Saadet Tha’lah et de Ar Rakeez sont situés dans la région des collines du sud d’Hébron, à proximité de la colonie israélienne de Karmel et de l’avantposte d’Avigayl, qui sont en constante expansion, sans aucun type de restriction de la part des autorités israéliennes, malgré le fait que l’avant-poste est considéré comme illégal, même en regard de la loi israélienne.

Les deux villages sont situés dans la zone C, sous l’administration civile et militaire israélienne. Dans ce domaine, chaque construction doit être approuvée par l’administration civile israélienne. Selon l’OCHA oPt (Office for the Coordination of Humanitarian Affairs – occupied Palestinian territory), la construction palestinienne est interdite dans 70% de la zone C, elle est fortement restreinte dans 29% de la zone, et le développement palestinien est permis par l’Administration civile israélienne dans à peine de 1% des terres. Depuis 2011, Opération Dove a enregistré une augmentation du nombre de démolitions, en particulier celles visant les services d’eau et d’électricité.

Cette politique abusive de restrictions, de fermetures, de démolitions, et d’évacuations, ajoutée à la poursuite des violences des colons de la région, néglige complètement le respect des droits de l’homme des Palestiniens, ce qui les empêche de vivre dans leurs villages et de cultiver leurs terres, et nuit au développement des communautés locales.

Néanmoins, les communautés palestiniennes des collines du sud d’Hébron revendiquent fermement leurs droits et résistent à l’occupation israélienne en choisissant la voie nonviolente.

Opération Dove maintient une présence internationale à At-Tuwani et dans les collines du sud d’Hébron depuis 2004.

[…]

[Remarque: Selon la Quatrième Convention de Genève, le Règlement de la Cour Internationale de Justice à La Haye, et plusieurs résolutions des Nations Unies, toutes les colonies israéliennes et les avant-postes dans les territoires palestiniens occupés sont illégaux. La plupart des avant-postes des colonies, dont Havat Ma’on

(Colline 833), sont également considérés comme illégaux devant la loi israélienne.]

Source: Operation Dove, 16 février 2012

Traduction: F.C.

Print Friendly
Share

Répondre

Vous devez être connecté pour poster un commentaire. Se connecter.