W3vina.COM Free Wordpress Themes Joomla Templates Best Wordpress Themes Premium Wordpress Themes Top Best Wordpress Themes 2012

Catégorisé | Brèves

COMMUNIQUE : Prisonniers en danger

bannerhungerstrikefordignity

L’Association  Belgo-Palestinienne souligne l’urgence de la situation des prisonniers palestiniens retenus dans les geôles israéliennes. Les mesures punitives et collectives prises par le Service des Prisons israéliennes (IPS) contre les prisonniers en grève de la faim sont les suivantes : isolation en cellules de confinement, amendes journalières de plus ou moins 500 NIS (100€), confiscation du sel, interdiction des visites des familles, coupure de l’électricité et fouilles de la cellule et corporelles aléatoires. Jeudi dernier, le quotidien israélien Haaretz nous apprenait en outre que les autorités pénitentiaires israéliennes imposaient aux prisonniers de se mettre debout afin de pouvoir consulter un avocat.

Le 17 avril passé, quelque 1200 prisonniers ont rejoint le mouvement de grèves de la faim initié il y a déjà quelques mois pour dénoncer la pratique de plus en plus fréquente de la détention administrative à durée illimitée (six mois, renouvelables indéfiniment), ainsi que le durcissement des conditions de détention. L’organisation Addameer estime à ce jour à plus de 2500 le nombre de prisonniers palestiniens en grève de la faim. Dix prisonniers ont été transférés à l’hôpital du fait de la détérioration rapide de leur état de santé.

Les cas de Bilal Diab et Thaer Halahleh, tous deux à leur 70e jour de jeune sont particulièrement préoccupants. Tous deux ont subi une perte substantielle de poids et une chute brutale de leur pression artérielle. La plainte relative à leur détention administrative, introduite devant la Cour Suprême israélienne, a été rejetée aujourd’hui.

Relayant l’appel d’organisations palestiniennes, l’Association Belgo-Palestinienne :

–          appelle la Belgique et l’Union européenne, les Nations-Unies et le Comité international de la Croix-Rouge à intervenir auprès d’Israël pour sauver la vie de Bilal Diab et Thaer Halahleh et demander qu’ils soient relâchés de la détention administrative ;

–          demande que tous les grévistes de la faim puissent être examinés par des médecins indépendants et reçoivent des soins médicaux adéquats ;

–          demande que la Belgique et les autres États membres de l’Organisation des Nations Unies fassent pression de toute urgence sur Israël afin qu’il mettre fin à sa politique de détention arbitraire et se conforme aux conventions internationales relatives au traitement des détenus, adoptées en 1955

–          invite le Parlement européen à envoyer une délégation parlementaire comprenant des membres du Sous-Comité sur les droits de l’homme pour enquêter sur les conditions de détention des Palestiniens détenus dans les prisons israéliennes.

Pour plus d’informations :

–          Appel des organisations palestiniennes des droits de l’homme (sur le site addameer.org) :  http://www.addameer.org/etemplate.php?id=473

–          Fact sheet du Middle East Monitor sur les prisonniers palestiniens (26 avril 2012) : www.middleeastmonitor.org.uk/downloads/factsheets/why-palestinian-prisoners-are-on-hunger-strike.pdf

Print Friendly
Share

Répondre

Vous devez être connecté pour poster un commentaire. Se connecter.