W3vina.COM Free Wordpress Themes Joomla Templates Best Wordpress Themes Premium Wordpress Themes Top Best Wordpress Themes 2012

Catégorisé | Analyses

Portrait d’une organisation : Honenu

Bulletin 53, septembre 2012

Fondation : 2001

Statut : ONG d’éducation et de défense légale

Sponsor principal : Central Fund of Israel, une ONG américaine pro-colons

But annoncé : 1. fournir une assistance économique et légale « aux Juifs en détresse et/ou détenus et/ou arrêtés et/ou incarcérés et/ou faits prisonniers vu la situation sécuritaire et/ou leur intention de travailler au bien d’Israël ».

2. Assistance, aide sociale et économique, réhabilitation spirituelle et psychologique des prisonniers et de leurs familles.

Fondateur et président : Schmuel Medad

Représentant auprès des prisonniers : Ariel Gruner

 

Honenu s’occupe de la défense en justice d’activistes de l’extrême droite radicale qui ont maille à partie avec la justice et aide leurs familles. A titre d’exemple,  elle a défendu Jack Tytell, un colon extrémiste qui a tué de sang-froid deux Palestiniens et a posé des bombes, notamment contre l’historien Ze’ev Sternhell. Honenu a aussi aidé financièrement la famille de l’assassin de Rabin, Yigal Amir. L’organisation porte systématiquement secours à tous les colons qui s’en prennent aux Palestiniens  et à leurs biens. C’est elle aussi qui a permis la libération des rabbins de Yitzhar qui ont déclaré licite le fait de tuer les bébés et les enfants des « ennemis d’Israël car il est clair qu’ils nous porteront préjudice lorsqu’ils auront grandi ».

 

Son président, un colon de la colonie de Kyriat Arba, s’oppose au système judiciaire car, déclare-t-il, les institutions israéliennes persécutent les Juifs vu le lobby  « d’organisations antisémites financées à l’extérieur, principalement en Europe. »

Quant à son représentant auprès des prisonniers, un colon de la colonie de Yitzhar, il est considéré par le Shin Bet lui- même comme un danger pour la sécurité de l’Etat. Il a été –ce qui est exceptionnel pour un Juif- placé en détention administrative et à plusieurs reprises interdit de se déplacer et même d’entrer en Cisjordanie.

 

Malgré cela, Honenu est exemptée d’impôts, un privilège dont jouissent seulement 3 800 ONG sur les 15 000 ONG israéliennes.

 

Marianne Blume

Print Friendly
Share

Comments are closed.