W3vina.COM Free Wordpress Themes Joomla Templates Best Wordpress Themes Premium Wordpress Themes Top Best Wordpress Themes 2012

Catégorisé | Analyses

30 jours pour reloger les habitants de Zanuta

La Haute Cour d’Israël a statué lundi que l’Etat dispose de 30 jours pour fournir une solution aux résidents du village de Zanuta en Cisjordanie, qui doit être démoli parce qu’il a été construit sur ​​un site archéologique.

Le village des collines du sud d’Hébron héberge 27 familles. En 2007, les résidents ont déposé une requête conjointe avec l’Association pour les droits civils en Israël auprès de la Haute Cour de Justice, demandant que l’Administration civile remplisse un plan de construction détaillé à leur profit, et ont reçu une ordonnance provisoire de la cour.

Les habitants de Zanuta risquent de perdre leur domicile. @Jamila Biso, ACRI

Les habitants de Zanuta risquent de perdre leur domicile. @Jamila Biso, ACRI

Lors d’une audience qui s’est tenue lundi, l’avocat Nira Shalev représentant les résidents a déclaré: « Les résidents ont vécu dans cet endroit dès avant 1967, et il est du devoir de l’armée de régulariser la construction à cet endroit. »

Un représentant juridique de l’Etat, Yitzhak Bar, a déclaré qu’il n’y a pas de possibilité de régulariser les bâtiments dans le village, car il est construit sur un site archéologique. Le juge Hanan Meltzer a dit que l’état a la responsabilité de trouver une autre solution. Il a dit que ce n’était pas aussi simple que de démolir, « mais nous ne savons pas où ils vont aller. »

« Le rôle d’un gouverneur militaire est de trouver une solution. » a-t-il dit.

Le juge Edna Arbel a ajouté: «Il est conseillé de penser à l’avance où ils vont aller, pas après. »

Le représentant de l’Etat a répondu en disant que ce n’était pas la responsabilité de l’autorité militaire de trouver une solution. A la fin de l’audience, les juges ont ordonné à l’état de proposer une solution dans les 30 jours, et d’annoncer si oui ou non ils avaient l’intention de régulariser la construction sur le site.

Zanuta, comme d’autres petits villages palestiniens dans la région, existait en tant d’établissement troglodyte avant que la Cisjordanie ne soit occupée par Israël. Les découvertes archéologiques révèlent que Zanuta avait été habitée sans interruption de l’Empire byzantin à la période ottomane, jusqu’à être finalement réduite à « un établissement de bergers et de fellahs qui vivent dans les restes des anciennes structures et les grottes d’habitation à leurs côtés », comme a décrit l’archéologue Dr. Avi Ofer. Après que les grottes ont commencé à s’effriter et sont devenues dangereuses, les résidents de Zanuta ont mis en place des structures improvisées et des tentes au niveau du sol.

L’administration civile déclare que le site a été classé site archéologique à l’époque du mandat britannique. L’Administration a constaté que des structures improvisées du village, qui ont été construites sans permis (en l’absence d’un plan directeur), sont situése directement au-dessus du centre du site archéologique, et que l’une des structures est à l’intérieur d’une structure ancienne fouillée par un archéologue officiel en 2005.

Au cours de la dernière année, la Haute Cour de Justice a été appelée à se prononcer sur les intentions de l’Etat de démolir au moins 12 villages au sud de Hébron (Susia, Dekaika, Bir al-Id, Saala et huit villages qui ont été classés partie de la zone de tir de l’armée n ° 918) situé dans la zone C, qui est sous contrôle israélien, et de forcer leurs habitants à se déplacer dans les zones A et B, qui sont sous contrôle civil palestinien.

source : Ha’aretz

traduction : Julien Masri

Print Friendly
Share

Répondre

Vous devez être connecté pour poster un commentaire. Se connecter.