W3vina.COM Free Wordpress Themes Joomla Templates Best Wordpress Themes Premium Wordpress Themes Top Best Wordpress Themes 2012

Catégorisé | Analyses

2014, une année de solidarité avec la Palestine

Edito, Bulletin 60, avril 2014

 

Monsieur le Président de l’Assemblée générale,

Monsieur le Secrétaire général des Nations Unies,

En proclamant l’année 2014, année de la Palestine, devenue Etat non membre de l’ONU, une très grande majorité d’Etats membres ont voulu apporter un soutien renouvelé au peuple palestinien, à sa résistance et à sa légitime revendication à un Etat souverain.

L’Association belgo-palestinienne (ABP) milite depuis plus de quarante ans pour que les résolutions des Nations Unies relatives aux droits des Palestiniens soient appliquées et respectées par Israël. Elle organisera le 24 mai prochain à Bruxelles un grand rassemblement de mobilisation et de solidarité à la veille des élections du Parlement européen. Nous entendons soutenir l’année de la Palestine en rappelant à nos élus, à la Commission et au Conseil européen leurs responsabilités aussi bien historiques que leurs devoirs aujourd’hui au Proche-Orient. En effet, Israël bénéficie depuis 1972 d’un partenariat avec l’Europe qui fait de ce pays non membre de l’UE un allié privilégié tant sur le plan économique que scientifique et sécuritaire.

Dans le droit fil du Tribunal Russell sur la Palestine, qui le fit avec une très grande expertise, nous dénonçons l’ensemble des manquements et des complicités de l’Europe avec Israël dans les exactions commises à l’égard du peuple palestinien dans les territoires occupés de Gaza, de Cisjordanie et de Jérusalem ainsi que vis-à-vis des Palestiniens d’Israël.

Nous appelons nos concitoyens, scientifiques, sportifs, artistes à soutenir l’appel des associations palestiniennes de la résistance pour des initiatives de boycott, de sanctions et de désinvestissement à l’égard d’Israël aussi longtemps que le gouvernement et les responsables publics et privés de ce pays occupent, colonisent les territoires palestiniens et emprisonnent, privent les Palestiniens de leur liberté de mouvement et de libre accès à leurs territoires.

Aujourd’hui, Israël donne dans la démesure. Après avoir, une fois encore, manipulé le prétendu « processus de paix » par l’extension permanente de la colonisation et de l’accaparement des territoires palestiniens, le gouvernement voudrait empêcher la reconnaissance de l’Etat de Palestine par les grandes institutions onusiennes et par les juridictions internationales.

Déjà, de manière conservatrice, pour ne pas dire rétrograde, le secrétaire d’Etat US John Kerry avait obtenu que le président Mahmoud Abbas reporte de neuf mois toute démarche allant dans ce sens. Alors que partout ailleurs dans le monde, les Etats sont en effet appelés à adhérer aux institutions et aux conventions internationales car celles-ci représentent une garantie pour la sécurité et la coopération ainsi qu’une protection pour leurs citoyens, les Etats-Unis apportaient – une fois de plus – leur soutien inconditionnel à Israël pour empêcher l’accès des Palestiniens à la plénitude de leurs droits.

Nous vous appelons à faire de cette année de la Palestine celle de l’application pleine et entière du droit à l’autodétermination pour le peuple palestinien.

Recevez, Monsieur le Président, Monsieur le Secrétaire général, nos meilleures salutations militantes

Pour l’ABP,

Pierre Galand,

Président

Print Friendly
Share

Comments are closed.