Givat Hamatos, une nouvelle colonie bientôt approuvée par la municipalité de Jérusalem

La municipalité israélienne de Jérusalem doit bientôt donner son approbation à la construction d’une nouvelle colonie au sud-est de Jérusalem, Givat Hamatos. C’est la première colonie totalement détachée d’un autre bloc depuis la construction de la colonie de Har Homa en 1997. Givat Hamatos sera construite entre la colonie de Talpiot et la commune palestinienne de Beit Safafa.

La première étape de ce plan, Givat Hamatos A, aurait dû être approuvé il y a deux semaines, une approbation reportée suite à l’agression contre Gaza. Devrait être fait le mercredi 19 décembre, selon Kobi Kahlon, à la tête du comité de planification de la colonisation. Cette décision est évidemment condamnée par les chancelleries d’Europe de l’Ouest et d’Amérique du Nord. Du côté israélien, l’exaspération est manifeste, bien que les critiques ne se limite qu’aux paroles. Pour Elisha Peleg (membre du Likoud et du comité de planification en question), « il n’y aura jamais de moment approprié[pour construire à Jérusalem-Est] parce qu’il y aura toujours le monde occidental pour se mêler des affaires internes de l’État d’Israël et qu’ils ne nous laisseront jamais construire ».

Givat Hamatos A, la première de quatre étapes, est constituée de 2610 unités de logement. sur environ 4000 unités de logement dans le plan final, environ 800 sont prévus pour les résidents palestiniens de Beit Safafa.

Pour le militant Danny Seidemann, le projet de colonisation de l’autre côté de la Ligne verte (la ligne d’armistice de 1949) « empêchera l’accomplissement de la solution à deux états. Ils montrent que la planification des 7770 unités de logement dans les colonies juives de Gilo, Har Homa and Givat Hamatos vont matériellement couper la ville de Bethléem.

« En l’absence de connexion géographique, il n’y aura pas de connexion politique » ajoute Seidemann.

source : Jerusalem Post

Top