Echo des régions : Wallonie Picarde

 

Echo des régions : l’Association belgo-palestinienne de Wallonie picarde

Par Elise Depauw, coordinatrice

 

Dorénavant, dans chaque numéro, l’ABP mettra une de ses régionales à l’honneur. C’est l’ABP de Wallonie picarde (WaPi) qui inaugure cette nouvelle chronique.

L’Association belgo-palestinienne de Wallonie picarde est née de la volonté commune de deux mouvements d’éducation permanente : le MOC (Mouvement Ouvrier Chrétien) et le PAC (Présence et Action culturelles) qui s’en partagent la présidence. Elle s’appuie sur une mobilisation de proximité à travers deux locales à Mouscron et à Comines.

Notre raison d’être : la libération du peuple palestinien fondée sur la reconnaissance de son Etat dans les limites de la Ligne verte, de Jérusalem-Est comme capitale et du droit au retour des réfugiés et par conséquent, de la fin de l’occupation, la colonisation, l’enfermement, l’immobilisation et l’isolement territorial.

Au cœur de notre action, la sensibilisation

Impossible de rater la Plateforme mouscronnoise pour la Palestine au sein du Village associatif des 24 Heures en course libre de Mouscron, ces 26 et 27 septembre dernier, avec le Mur de l’apartheid de 4 mètres sur 15 installé juste en face du bar des bières spéciales, lieu stratégique de sensibilisation. Pas amateur de bières ? Pas grave, la Palestine était visible sur l’ensemble du site avec les 24 tags (1 chaque heure) Visitez la Palestine avant qu’elle ne disparaisse. Enfin, de nombreux échanges passionnants autour d’assiettes de TAPAleStiniens ont permis à la campagne Boycott de faire son chemin : les Mouscronnois ont désormais la patate locale et SodaStream n’excite plus personne !

La Plateforme ne va pas s’arrêter là, elle enfoncera plus loin le clou le dimanche 22 novembre en participant au festival du Film Alter Docu avec la présentation de Jaffa, la mécanique de l’orange. Israël occupe la Palestine, on reste verts de rage, on boycotte les oranges Jaffa!

Mettre la Palestine à l’agenda au quotidien

Devant l’impasse actuelle, face à des politiques de plus en plus arrogants en Israël, soutenus malheureusement par des populations qui se reconnaissent en eux, la rencontre est nécessaire avec des acteurs politiques et de la société civile qui osent croire au dialogue plutôt qu’à l’unilatéralisme, qui osent prétendre que le droit et la justice doivent l’emporter sur l’arbitraire. Soutenir en Israël, en Palestine, des hommes et des femmes qui ont choisi la résistance par la tolérance et la culture, par la prise de position et l’expression libres, par le courage de s’opposer  même à une majorité, c’est opter pour la justice et l’espoir.

Afin de faire connaitre la Palestine dans ses activités de tous les jours, l’ABP WaPi propose depuis plusieurs années maintenant la Quinzaine du livre palestinien : d’abord à Mouscron, Comines et Estaimpuis puis à Tournai et demain à Ath. Cette démarche fédère les centres de lecture publique et les centres culturels avec des mouvements d’éducation permanente autour de la vitalité de l’expression culturelle palestinienne.

Programme de la Quinzaine du livre palestinien à Ath du 13 au 27 novembre 2015 : sensibilisation, présentation, et découverte de la culture palestinienne

13/11 à 18h00 : soirée d’inauguration à la Bibliothèque Jean de La Fontaine, boulevard du Château, 16 à Ath. Présentation des livres disponibles à la bibliothèque d’Ath et introduction à la littérature palestinienne par Mohammed Aldirawi, auteur palestinien. Résistance, histoire et culture d’un peuple par Christian Cannuyer, professeur à la faculté de théologie de l’université catholique de Lille et président de la Société belge d’études orientales. Mise en perspective par Serge Hustache, co-président de l’ABP WaPi.

26/11 à 20h00 : soirée ciné-débat au cinéma L’Ecran, rue du Gouvernement, à Ath. Projection du film The Wanted 18 (les 18 fugitives) d’Amer Shomali et de Paul Cowa. La projection sera suivie d’un échange avec le public animé par l’Association belgo-palestinienne de Wallonie picarde.

13 -27/11 : expositions à la bibliothèque :

  • «  Nous sommes toujours là. De 1947 à nos jours » : repères historiques de 1947 à nos jours, l’occupation, le Mur de l’apartheid, un peuple en résistance.
  • « Hommage à Naji Al-Ali et son Handala » : découverte des caricatures de Naji-Al Ali qui expriment la lutte et la résistance à l’occupation israélienne. En salle de lecture.

Contact : Wapi@abp-wb.be