Des gardes de sécurité du tramway utilisent du gaz poivre sur des passagers palestiniens

Les gardes de sécurité employés par le système des transports publics de Jérusalem ont utilisé un spray au poivre sur des passagers palestiniens du tramway, mercredi [5 octobre 2011], dans un contexte de rapports de plus en plus nombreux d’affrontements entre Juifs et Arabes sur le tram municipal récemment lancé.

L’incident est survenu après que des jeunes palestiniens ont refusé de tenir compte de la demande d’un conducteur de tramway, qui leur avait demandé de retirer leurs pieds des sièges du train. Suite à leur refus, et de la confrontation qui a suivi, la sécurité ferroviaire a été alerté. Les gardes de sécurité arrivés sur les lieux ont alors utilisé du gaz poivre contre les Palestiniens et les ont expulsés de la voiture de train ; les policiers appelés sur les lieux n’ont procédé à aucune arrestation.

L’incident de mercredi est survenu au milieu d’un nombre croissant de plaintes concernant des frictions entre les passagers juifs et palestiniens. La plupart des incidents signalés sont allés jusqu’à des échanges animés, certains avec une escalade vers des affrontements physiques. La majorité des incidents signalés Ont eu lieu dans le voisinage de Beit Hanina et du quartier juif de Pisgat Ze’ev à Jérusalem-Est.

Le service de tramway de Jérusalem a été ouvert au public en août, après huit mois d’essai et des années de retard.

Nir Hasson

Haaretz, jeudi 6 octobre 2011

traduction : Julien Masri

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top