Articles de ce dossier

Aeham Ahmad : L’oiseau chanteur de Yarmouk

Bulletin N°67 Par Sophie Feyder L’image fit sensation sur les réseaux sociaux en 2014 : planté au beau milieu d’un paysage apocalyptique de destruction totale, un pianiste jouant à son piano, défiant la folie d’une guerre civile avec sa musique et ses chansons. Le pianiste, compositeur et chanteur palestinien Aeham Ahmad, 28 ans,

Iyad Sabbah : l’artiste qui efface les barreaux de sa cage

Bulletin N°67 Par Michèle Hicorne Un numéro. Un numéro pour l’Office des étrangers et au camp de Belgrade. Iyad Sabbah est un demandeur d’asile parmi tant d’autres. Mais c’est aussi un Palestinien, un Gazaoui ! Et cela complique les choses ! Nous proclamons haut et fort notre détermination à protéger des civils fuyant leur

Palestiniens réfugiés en Belgique

Bulletin N°67 Par Marianne Blume Les Palestiniens n’ont toujours pas d’Etat, la majorité d’entre eux sont déjà des réfugiés depuis 1948 et 1967, le droit au retour a fait l’objet d’une résolution de l’ONU (194) et a été confirmé à plusieurs reprises par notamment les résolutions 394 ou 513, on peut alors

Les réfugiés palestiniens attendent toujours une solution

Bulletin 64, Juin 2015 Depuis soixante-sept ans, les cinq millions de réfugiés palestiniens sont toujours victimes de l'inertie de la communauté internationale et de l'impuissance de ses institutions. La naissance par la force et par la violence de l’État d’Israël en 1948 a entraîné plusieurs conséquences catastrophiques pour le peuple palestinien,

DOSSIER : La longue attente des réfugiés palestiniens

Bulletin 64, Juin 2015 La situation du camp de réfugiés palestiniens de Yarmouk, proche de Damas, occupé depuis le 1er avril par l'Etat islamique, rappelle aux yeux du monde la longue et pénible attente des réfugiés palestiniens (voir article d'Anne Bernas, pages 4-5). La situation de Yarmouk est la plus dramatique,

Yarmouk: les damnés de la terre

Bulletin  64, juin 2015 Par Anne Bernas sur RFI, 10 avril 2015 Yarmouk est à l’agonie. Après la famine « organisée » par le régime syrien, le plus grand camp de réfugiés palestiniens du Proche-Orient est envahi par la terreur jihadiste depuis dix jours. A Yarmouk, aux portes de Damas, les Palestiniens survivent tandis

Le sort tragique des réfugiés

Edito Bulletin 64, juin 2015 Depuis 1948, le sort de la majorité des Palestiniens est d’être réfugiés ou prisonniers dans des geôles israéliennes. Gaza est le plus grand des camps de réfugiés palestiniens. L’enclave est sous blocus depuis 2007, après avoir été bouclée sporadiquement dès 1991, ce qui empêchait les entrées et sorties

Top