W3vina.COM Free Wordpress Themes Joomla Templates Best Wordpress Themes Premium Wordpress Themes Top Best Wordpress Themes 2012

Catégorisé | Osez le boycott!

Non à l’efFRITEment de la Palestine – Osez le boycott!

Voici venu le temps de notre avant-dernière journée de sensibilisation et d’appel au boycott d’Israël pour la campagne 2011-2012. Elle se déroulera le samedi 28 Avril. Elle se prolongera également à l’occasion du 1er Mai, place Rouppe où l’ABP tiendra un stand.

Nous nous focaliserons cette fois-ci plus spécifiquement sur le pommes de terre primeur importées d’ Israël à cette saison. En relation avec ce produit, c’est de la dépossession de la terre dont nous traiterons cette fois-ci.

Pour participer, contactez-nous à l’adresse suivante : abp.bds@gmail.com.

Non à l’effritement de la Palestine !
Le printemps est là ! Vive les pommes de terre nouvelles en salade et les belles frites croustillantes ! Mais attention à l’origine de ces légumes primeurs !  Généralement importés d’Israël à cette saison,  ils sont en fait cultivés sur les terres palestiniennes occupées et volées. Une politique délibérée de dépossession se poursuit depuis 1967, à l’intérieur même du Territoire Palestinien Occupé, en violation complète du droit international :
–    Annexion de terres pour la construction de colonies illégales
–    Mur de séparation qui confisque les terres et les puits palestiniens
–    Expulsion des Palestiniens de Jérusalem-Est
–    Destruction répétée par l’armée israélienne des villages bédouins du Néguev .

Actuellement, le territoire palestinien ne représente plus que 22% de la Palestine historique. Or, rien qu’en Cisjordanie, 60% du territoire est sous total contrôle israélien (zone C): et Israël continue à voler des terres aux Palestiniens pour construire  illégalement les colonies et l’infrastructure qui les desservent.

En refusant d’acheter des pommes de terre primeur israéliennes et tout autre produit d’origine israélienne :

Vous affirmez votre indignation contre la politique d’expropriation menée par l’occupant israélien dans le Territoire Palestinien Occupé.

Vous exercez une pression sur le gouvernement israélien afin qu’il mette fin à l’occupation illégale du territoire palestinien et respecte le droit à l’autodétermination du peuple palestinien.

La Palestine

Un Peuple, Sa Terre


La terre nous est étroite

« Je m’appelle Hate’em. Je suis maraîcher dans la bande de Gaza. Je cultive fruits et légumes à quelques mètres du mur qu’Israël a construit pour enfermer Gaza, en 1994. Comme les autres agriculteurs, j’ai dû renoncer à l’exportation en Europe de mes produits, en raison des coûts et délais d’acheminement. Nous sommes obligés de nous restreindre au marché local et de vendre à perte : la vie qui nous est imposée est une longue tragédie ».

La terre nous est étroite

« Je m’appelle Nadia, je suis agricultrice à Burin, dans le Territoire Palestinien Occupé.  Notre famille cultive depuis toujours des oliveraies. Lors de la dernière récolte en octobre, des colons de Yitzhar nous ont attaqués, ont incendié et déraciné nos arbres centenaires. L’armée israélienne les a laissés faire. J’ai peur pour ma famille, nous n’avons rien pour nous protéger à part une pierre, notre cœur et Dieu. La terre est comme notre père et notre mère. Nous ne pouvons pas la quitter, et qui pourrait ? »

La terre nous est étroite

«  Je m’appelle Hussein,  je suis né dans le désert du Néguev, dans le village bédouin d’Al-Araqib. Le 6 mars 2012, pour la 33ème fois depuis 1999, l’armée israélienne a détruit nos maisons et nos récoltes. La volonté du gouvernement Israélien est de forcer le déplacement des 90000 Bédouins du Néguev, pour attribuer nos terres au Fond National Juif. Malgré nos conditions de vie très précaires, nous reconstruisons notre village. Nous résistons pour exister ».

La terre nous est étroite

Voici le flyer qui sera distribué le 28 avril et le 1er mai :

frites_palestine_new2-1site

frites_palestine_new2-2site

Print Friendly
Share

Une réponse à “Non à l’efFRITEment de la Palestine – Osez le boycott!”

Trackbacks/Pingbacks

  1. […] 28 avril 2012 : boycott des pommes de terre […]


Répondre

Vous devez être connecté pour poster un commentaire. Se connecter.