Sep
9
ven
exposition photo “Palestinian Workers” @ Delta - salle Point Culture
Sep 9 @ 11 h 00 – Oct 6 @ 18 h 00
exposition photo "Palestinian Workers" @ Delta - salle Point Culture

Superbe exposition de photos de Véronique Vercheval* “Palestinian Workers” au Delta à Namur.

Cette exposition a pour ambition de mettre en lumière les travailleurs du secteur des carrières de pierre en Palestine. Ceux qui, au quotidien, se lèvent et affrontent tant
d’obstacles liés au contexte de l’occupation militaire par Israël, pour travailler dans des conditions souvent très risquées.

Véronique Vercheval a commencé sa carrière de photo-journaliste pour le magazine Voyelles. Elle a mené des enquêtes à long terme de type documentaire et sociologique, notamment pour les projets des “archives de Wallonie”. Elle a photographié les sidérurgistes, les verriers, les mineurs, les infirmières et les médecins, les agriculteurs, les transporteurs routiers… On connaît également ses nombreux reportages en Palestine occupée. A chaque fois, Véronique s’implique totalement dans ce qu’elle entreprend, son regard la portant à privilégier le point de vue social et le côté humain des choses.

Organisée par: Coordination Namuroise Belgo-Palestinienne, en partenariat avec la Centrale Générale – FGTB, SolSoc, Le Delta, PointCulture Namur, la Centrale Générale et la FGTB de
Namur
Heures d’ouvertures: Du 8/09 au 6/10 de 11h à 18h

Oct
1
sam
Palestine, de la Nakba à la Naksa à aujourd’hui @ MigratieMuseumMigration
Oct 1 @ 12 h 19 – Oct 30 @ 13 h 19
Palestine, de la Nakba à la Naksa à aujourd'hui @ MigratieMuseumMigration

En Belgique les Palestiniens sont le deuxième plus grand groupe de réfugiés reconnus en 2021. Le temps pour le MigratieMuseumMigration de faire une réflexion sur l’histoire des Palestiniens.
Exposition « Palestine, de la NAKBA à la NAKSA à aujourd’hui » réalisée par le groupe Paix Juste au Proche-Orient Ittre .

Les photographes de l’exposition : Vincent Verhaeren, Charles Henneghien, Anne Paq,  Véronique Vercheval, Virginie Nguyen Hoang, Ahmad Al-Bazz, Raymond Saublains et François Sivine.

L’exposition de photographes belges, français et palestinien explique l’histoire, et témoigne des conséquences de l’idéologie sioniste sur les conditions de vie des Palestiniens. Le but de cette exposition est de contribuer à une meilleure compréhension du conflit du Proche-Orient et de relayer un appel à une paix pour les Palestiniens.

Oct
5
mer
Théâtre: Je ne haïrai pas @ Théatre de Poche
Oct 5 @ 19 h 30 – Oct 22 @ 20 h 30
Théâtre: Je ne haïrai pas @ Théatre de Poche

Thank you for keeping my daughters alive” (“Merci de garder mes filles en vie”). Dédicace.

Izzeldin Abuelaish est palestinien, né à Gaza. A force de ténacité, il réussit à devenir médecin, spécialisé en gynécologie obstétrique. Il est un spécialiste mondial de l’infertilité. Il donne la vie…
Il est aussi le premier médecin palestinien à exercer en Israël. Il a subi à ce titre toutes les tracasseries et humiliations au passage des fameux “check-points” entre les deux pays. Malgré tout, il tente de construire des ponts entre Israéliens et Palestiniens.
Puis il y a l’opération Plomb Durci. Un tank tire deux obus sur sa maison, tuant trois de ses filles et une de ses nièces, et blessant grièvement plusieurs autres de ses enfants.
Fou de douleur.

Pourtant, Izzeldin écrit son livre, I shall not hate (je ne haïrai pas). L’histoire de sa vie, et sa foi en l’avenir, le dialogue et la paix. Son livre est aujourd’hui traduit en 25 langues. Le recevoir sur le plateau du Poche et faire un spectacle de son témoignage -avec Deborah Rouach (Cendrillon dans la mise en scène de Joël Pommerat) et dans la mise en scène de Denis Laujol (Pas Pleurer, Fritland, Le Champ de Bataille)-, est un immense honneur. Lui, dont plusieurs parlementaires belges soutiennent la candidature au prix Nobel de la paix.

L’histoire d’Izzeldin nous incite à la réflexion. Celle de ce petit enfant de Gaza devenu docteur qui donne la vie. Qui perd l’essentiel, mais qui refuse la haine. Et qui promeut le dialogue, la culture, l’éducation pour combattre le repli, la peur.
La paix, ce n’est pas l’absence de guerre. Spinoza

Pièce de Izzeldin Abuelaish I Adaptation et mise en scène Denis Laujol I Avec Deborah Rouach I Collaboration artistique Julien Jaillot I Scénographie Olivier Wiame I Création lumières Xavier Lauwers I Création sonore Marc Doutrepont I Création vidéo Lionel Ravira I Costumes Carine Duarte I Editeur original walker & company, New York, publié avec l’accord de Westwood creative artists ltd

Réservation – reservation@poche.be – 02/649.17.27

Du 5 au 22 octobre à 19h30 ou 20h30 en fonction des jours

Oct
14
ven
422e rassemblement devant l’ambassade d’Israël @ Bruxelles - Ambassade d'Israël
Oct 14 @ 12 h 30 – 13 h 30
422e rassemblement devant l'ambassade d'Israël @ Bruxelles - Ambassade d'Israël

L’État d’Israël occupe et colonise le territoire palestinien conquis par la force depuis 55 ans et discrimine gravement les Palestiniens, même ceux qui disposent de la citoyenneté israélienne.

Après la Commission économique et sociale des Nations unies pour l’Asie Occidentale (CESAO), l’ONG israélienne B’Tselem et l’ONG Human Rights Watch, Amnesty International a publié un rapport qui  parvient à la même conclusion : l’État d’Israël a instauré un régime d’apartheid. Ce rapport établit que tous les Palestiniens sont à des degrés divers victimes de cet apartheid. Il est temps qu’Israël se conforme aux règles du droit international, aucune nation ne peut continuer à agir en toute impunité sans réaction de ses paires!

 

Top