Déc
10
mar
The Great March of Return: A conversation with Ahmed Abu Artema @ Bruxelles - Le Space
Déc 10 @ 18 h 00 – 20 h 00

In January 2018, a Facebook post by Palestinian journalist and poet Ahmed Abu Artema sparked a widespread protest movement. Abu Artema called for a massive protest in which Palestinians would peacefully cross the barbed wire fence surrounding the Gaza Strip, demanding an end to the 12-year-long Israeli blockade and their inalienable right to return to their ancestral homes. The appeal was a cry for life and justice that mobilized thousands of women, men, children and elderly and led to weekly Friday protests, which became known as the “Great March of Return”.

Le Space is pleased to invite you to an event with Ahmed Abu Artema on Tuesday 10 December, from 18.00 – 20.00. Abu Artema will discuss the current political situation in the Gaza Strip and the ways Palestinians are collectively organising against Israel’s settler colonial project.

Ahmed Abu Artema is a Palestinian writer and activist who believes in civil nonviolent struggle to achieve justice, freedom, and equality. Ahmed’s family was expelled from their home in the Ramle district in 1948, and he was born in 1984 in Rafah, the Gaza Strip, where he now lives with his wife and four children. As an independent journalist, he has written in Arabic and English for dozens of publications, including The New York Times, the Nation, and the Journal of Palestine Studies. He is also the author of an Arabic book titled “Organized Chaos.” Abu Artema has also contributed to several documentaries, including the Al Jazeera film “Which Rafah Are You From?”, which deals with the tragic separation of Rafah following the Camp David Accords and its impact on displacing thousands of families, including his own.

“It must be heaven”, de Elia Suleiman @ Marche-en-Famenne - Cinépointcom
Déc 10 @ 20 h 00

It must be heaven, de Elia Suleiman | France/Qatar/Allemagne/Canada/Turquie/Palestine | 2019 | 1h42

ES fuit la Palestine à la recherche d’une nouvelle terre d’accueil, avant de réaliser que son pays d’origine le suit toujours comme une ombre. La promesse d’une vie nouvelle se transforme vite en comédie de l’absurde. Aussi loin qu’il voyage, de Paris à New York, quelque chose lui rappelle sa patrie.

Un conte burlesque explorant l’identité, la nationalité et l’appartenance, dans lequel Elia Suleiman pose une question fondamentale : où peut-on se sentir ” chez soi ” ?

Déc
13
ven
388e Rassemblement devant l’ambassade d’Israël @ Bruxelles - Devant l'Ambassade d'Israël
Déc 13 @ 12 h 30 – 13 h 30
388e Rassemblement devant l’ambassade d’Israël @ Bruxelles - Devant l'Ambassade d'Israël

Rassemblement pacifique et silencieux devant l’ambassade d’Israël pour le respect par Israël du droit international et de la 4e Convention de Genève.

Déc
14
sam
“Israël, Etat d’apartheid” (3/6) @ Charleroi - UT (bâtiment de la bibliothèque)
Déc 14 @ 10 h 00 – 13 h 00

3e séance d’un cycle de formation à Charleroi.

Présentation du rapport de Richard Falk et Virginia Telley qui analyse l’apartheid envers l’ensemble du peuple palestinien.
Avec le témoignage d’Ahmed Frassini, journaliste et réalisateur palestinien. Ahmed est né en Palestine, dans la région de Jénine. Emprisonné pour la première fois en 1987, a l’âge de 12 ans, Ahmed a vécu la première et la deuxième Intifadah, les accords d’Oslo, la ré-occupation par l’armée israélienne des territoires palestiniens en 2012.

 

Ce cycle de formation est pensé en fonction d’un nouveau voyage solidaire auprès des réfugiés palestiniens du Liban au printemps 2020. Les formations sont données par des Palestiniens venant des camps de réfugiés du Liban et de la Palestine occupée et par des militants du mouvement de solidarité.

Il est préférable de suivre les six séances, qui auront lieu les samedis matin (de 10 h 13 h), à l’UT de Charleroi (bâtiment de la bibliothèque), à l’exception de la première séance du 7 novembre.

Dates des séances suivantes :

18 janvier : La Nakba et le droit au retour des réfugiés palestiniens.

15 février : La Palestine à l’ère de Donald Trump : entre constance et changement

14 mars : Les réfugiés palestiniens au Liban. Leur vie, leurs luttes.

Pour couvrir les frais (le transport des intervenants, les syllabus qui seront mis à disposition), nous demandons une participation de 5 € par séance – ou 25 € pour les 6 séances). La participation financière ne peut cependant pas être un obstacle. Signalez-vous si cela vous pose problème. Vous pouvez verser votre contribution sur le numéro de compte de la Plate-forme Charleroi-Palestine : BE10 5230 8104 6104

Organisation : La Plate-forme Charleroi-Palestine en collaboration avec la Province du Hainaut.

Inscrivez-vous par téléphone : 0473/28.63.75

 

 

Jan
23
jeu
L’attentat @ Ath - Le Palace
Jan 23 @ 20 h 00 – 22 h 00
Vincent Hennebicq nous avait déjà convaincus avec Going Home. Il s’empare aujourd’hui du best-seller de Yasmina Khadra avec une scénographie, des images, une interprétation, une esthétique et une musique très personnelles, mais surtout très belles et gorgées de sens.
Amine, chirurgien israélien d’origine palestinienne, soigne les blessés d’un attentat-suicide à Tel-Aviv. Au terme de sa journée aux urgences, il découvre que la kamikaze responsable du drame n’est autre que son épouse enceinte, Sihem.
L’explosion est alors intérieure, le roman prend des allures de thriller, épousant la quête de cet homme en recherche de compréhension. Partager l’intimité de sa femme ne lui a pas permis d’accéder à l’essentiel… Débute un voyage vers la vérité, celle d’une identité territoriale et culturelle complexe.À l’instar d’Amine, Vincent Hennebicq cherche à déceler les clés. Entouré d’Atta Nasser, Palestinien d’origine qui campera le personnage d’Amine, et de Jean-François Ravagnan, cinéaste, il s’est rendu en Israël et en Palestine. Ensemble, ils ont rencontré de nombreuses personnes d’origines et de confessions différentes pour leur raconter l’histoire de L’Attentat afin de réunir leur réflexion.
D’après L’Attentat de Yasmina Khadra @Éditions Julliard – Texte et Mise en scène Vincent Hennebicq – Composition musicale Fabian Fiorini – Réalisation et montage du film Jean-François Ravagnan – Image Christophe Rolin – Assistanat à la mise en scène Maxime Glaude – Scénographie et lumières Giacinto Caponio & Fabrice Murgia – Costumes Émilie Jonet – Régie générale Romain Gueudré – Interprétation Atta Nasser – Chanteuse Julie Calbete – Musiciens : piano Fabian Fiorini – trompette Laurent Blondiau – violoncelle Marine Horbaczewski – percussions Célestin Massot – Traduction texte Awni Daibes, Inbal Yomtovian, Eli Cohen – Traduction vidéo Patrick Tass, Daphné Seale – Voix off Inbal Yomtovian, Kaat Arnaert
Production Théâtre National Wallonie-Bruxelles – Compagnie Popi Jones – ©Hubert Amiel – Coproduction Mars Mons Arts de la scène, Maison de la Culture de Tournai, Théâtre Jean Vilar de Vitry-sur-Seine, La Coop Asbl, Shelter Prod.
Avec le soutien des tournées Art et Vie et du Service provincial des Arts de la Scène de la Province de Hainaut.

Jan
25
sam
Rencontre dinatoire 2020 @ Liège - CPCR
Jan 25 @ 19 h 00

Programme :

  • Présentation des actions de solidarité avec la Palestine prévues à Liège en 2020.
  • Dégustation des spécialités palestiniennes.

Intervenants :

  • Mr Pierre Galand, président de l’ABP
  • Mr Abdalrahim Alfarra, ambassadeur de Palestine en Belgique
  • Mr Samuel Cogolati, parlementaire fédéral Ecolo
  • Mme Alice Bernard, parlementaire région wallonne PTB
  • Mr Robin Bruyère, témoignage sur sa visite en Palestine.

Réservation souhaitée.

Avec le soutien du CRIPEL asbl.

 

 

Top