Bilan des constructions dans les colonies – premier quart de 2010

Selon le Bureau central israélien des statistiques – à partir du premier trimestre de 2010 (janvier-mars) :

• il y avait pas de nouvelle construction dans les colonies (ce qui signifie qu’aucun nouveau permis de construire n’a été délivré).
• La construction de 415 logements dans les colonies a été achevée.
• À la fin de mars 2010, au milieu du gel, 2361 logements étaient en construction dans les colonies.
• Dans le dernier trimestre de 2010, à la veille du gel, il y a eu une hausse de 33% des mises en chantier par rapport aux trois mois précédents.
• La Paix Maintenant recensé des dizaines de nouvelles structures dont la construction a commencé depuis que le gel a été annoncé.

La signification de ces chiffres est que, si le gel qui a déclaré dans les colonies ne continue pas après septembre, au-delà des 10 mois alloués, le gel n’aura aucune importance sur le terrain.

ouvrier palestinien travaillant dans la colonie de Gilo
ouvrier palestinien travaillant dans la colonie de Gilo

La signification des données CBS : « zéro construction » signifie en réalité « zéro permis de construire »

Le Bureau Central des Statistiques, recense le commencement d’une construction par le nombre de permis de construction délivrés par les autorités et ne mène pas d’enquêtes sur le terrain. Dans les villages il y a un phénomène très répandu de construction sans permis et, en outre, les données transmises par les autorités locales ne sont pas toujours exactes. Selon les définitions du CBS, « les données sur les bâtiments ne comprennent pas l’érection de caravanes, mobile homes … avant-postes en Judée et Samarie, les bâtiments pour lesquels aucun rapport du permis de construire n’a été donné au CBS, ou la construction illégale de logements qui n’ont pas été enregistrés dans le rapport du ministère de l’Intérieur. » En outre, « les données de construction pour les colonies juives en Judée et Samarie, dont la population est en hausse de 10.000 habitants, sont présentées sous forme de résumé en raison de la faiblesse de la qualité des données dans certaines colonies. »

C’est-à-dire, en raison de la grande quantité de constructions sans permis dans les territoires, de la construction de maisons mobiles et de la sous-déclaration par certaines colonies, les données du CBS pour les colonies ne sont que partielles. L’ordonnance de gel interdit la délivrance de permis de construire et de nouvelles données du CBS indiquent en effet qu’aucun nouveau permis n’a été délivré. Mais dans le même temps La paix maintenant a recensé des dizaines de bâtiments dont la construction a commencé après l’ordonnance de gel.

Suite de la construction pendant le gel

L’ordonnance de gel n’interdit pas à la construction de continuer pour les bâtiments dont la construction a débuté avant le gel et, en effet, la construction de milliers de logements dans les colonies se poursuit aujourd’hui. Selon les données du CBS, dans le dernier trimestre de 2009 il y a eu une hausse de 33% du nombre d’ouverture de chantier dans les colonies par rapport au troisième trimestre (de 447 nouveaux bâtiments dans les mois de juillet-septembre à 593 bâtiments dans les mois d’octobre-décembre). Les constructions autorisées par les organismes gouvernementaux (la construction publique) ont en fait augmenté de 300% au dernier trimestre de 2009, d’un minimum de seulement 10 nouveau bâtiment au troisième trimestre de 2009 à 341 nouveaux appartements dans le quatrième trimestre de 2009 ce qui est le plus grand nombre de chantier soutenus par le gouvernement par trimestre depuis le début de 2007 et constitue un changement par rapport à la baisse continue des chantiers soutenus par le gouvernement pendant six trimestres (un an et demi).

Les données confirment le phénomène que nous avons indiqués auparavant, la ruée des colons pour commencer autant de constructions que possible avant le gel et la décision prise par Netanyahu et Barak de délivrer de très nombreux permis de construire, même pour des bâtiments publics, avant le gel.

A moins que le gel se poursuive au-delà du mois de septembre, il restera vide de sens sur le terrain. Selon les données du CBS, à la fin de 2009, il y avait 2 776 unités de logement en construction, dont la construction de 415 logements terminés d’ici la fin mars (non comprise la construction illégale), de sorte qu’aujourd’hui, il y a au moins 2361 unités de logement en cours de construction.

Violations de l’ordonnance de gel :

Selon l’ordonnance de gel aucun permis de construire ne peut être délivré, et aucune construction ne peut commencer sur la base des permis de construction anciens (la poursuite de la construction qui a déjà commencé est autorisée). Même si les données du CBS indiquent zéro ouverture de chantier (qui signifie en réalité zéro nouveau permis de construire) La paix maintenant a recensé des dizaines de nouvelles constructions de bâtiments. Le ministère de la Défense admet également que, dans environ un quart des colonies de peuplement (dans 29 colonies) de nouveaux bâtiments sont en construction, en violation de l’ordonnance de gel.

Les chantiers principaux pendant le gel :

A la veille du gel, nous avons vu de nombreuses mises en chantier qui continuent aujourd’hui. Une hausse dans la construction était évidente dans les colonies isolées à l’est de la barrière de séparation, par rapport aux colonies à l’ouest de la clôture. Parmi les colonies isolées qui ont les plus grand chantiers, selon le compte effectué par La Paix Maintenant, on trouve :

Neriya (Talmon B) – 39 bâtiments
T’koa – 34 bâtiments
Tapuach – 25 bâtiments
Tene – 23 bâtiments
Shilo – 20 bâtiments
Ma’ale Micmasch – 20 bâtiments
Yitzhar – 20 bâtiments
Kedumim – 19 bâtiments
Itamar – 19 bâtiments
Har Bracha – 18 bâtiments
Eli – 18 bâtiments
Kochav Ha’shachar – 16 bâtiments
Avnei Hefetz – 12 bâtiments
Dolev – 11 bâtiments

source : La paix maintenant

traduction : Julien Masri

Top