W3vina.COM Free Wordpress Themes Joomla Templates Best Wordpress Themes Premium Wordpress Themes Top Best Wordpress Themes 2012

Catégorisé | Livres

Je serai parmi les amandiers

L’auteur, après avoir vécu aux Etats-Unis, revient trente ans plus tard chez lui, sur les pas de ses pères, dans le verger d’amandiers planté par son père. Atteint d’un cancer au poumon, il puise la vie dans le patrimoine familial et le paysage toujours habité par les ombres du passé. Le roman est si bien traduit qu’on le croirait écrit en vers. Son texte est d’ailleurs émaillé de citations de poètes palestiniens ou non. On suit l’auteur dans ses peurs, ses joies, ses souvenirs, ses hallucinations sans jamais avoir l’impression d’être voyeur mais avec le sentiment qu’il nous prend par la main pour que nous entrions dans son univers. Les descriptions de paysages sont superbes et ont souvent -comme celles des personnages- un parfum entre légende et réalité.

Hussein Al-Barghouti est mort en 2002 à Ramallah où il est enterré.

Le Nouvel Observateur – Didier Jacob (16 octobre 2008)
« Hymne à la civilisation arabe, ce cahier d’un retour au monde secret des djinns et des êtres invisibles est le récit d’une vie qu’il faut lire comme la tragédie d’un peuple. »

Hussein AL-BARGHOUTI, Je serai parmi les amandiers, Sindbad, 2008.

Print Friendly
Share

Répondre

Vous devez être connecté pour poster un commentaire. Se connecter.