A Jérusalem, le médiateur de la police est un ex-tortionnaire

Lorsque la police de Jérusalem a annoncé la nomination d’un nouveau « conseiller aux affaires arabes », notamment chargé d’éviter de nouveaux troubles dans la partie occupée de la ville sainte, les commentateurs de la presse israélienne ont applaudi, tant son prédécesseur était incompétent. Ils ont vite changé d’avis en découvrant que le nouveau conseiller-médiateur en question est un ancien agent des services de renseignements militaires israéliens, l’Aman, connu sous le nom de « capitaine Georges ». Dans les années 90, il appartenait à la fameuse unité 504 de l’Aman et il sévissait dans une prison secrète connue sous le nom de « camp 1391 » où les détenus arabes étaient torturés. Libérés depuis, certains d’entre eux jurent avoir été violés par le « capitaine » et ses hommes qui utilisaient un manche à balai pour les faire parler. (S. D.)

source : Le Soir

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top