Larissa Sansour : film “In vitro” (2019)

Quand :
5 septembre 2019 @ 17 h 00 – 19 h 00
2019-09-05T17:00:00+02:00
2019-09-05T19:00:00+02:00
Où :
Bruxelles - Cinéma Galeries
galerie de la reine 26
1000 Région de Bruxelles-Capitale

“In Vitro”, réalisé par Larissa Sansour & Soren Lind, Science-Fiction, Palestine, 28 min.

Mandaté par la Fondation danoise des arts pour la 58e Biennale de Venise, In Vitro, coréalisé avec Søren Lind, est un film de science-fiction en arabe à deux canaux tourné en noir et blanc.

Le film se déroule à la suite d’une catastrophe écologique. Un réacteur nucléaire abandonné sous la ville biblique de Bethléem a été transformé en un immense verger. Un groupe de scientifiques se prépare à replanter le sol en utilisant des graines patrimoniales récoltées dans les derniers jours qui ont précédé l’apocalypse.

Dans l’aile hospitalière du souterrain, la fondatrice du verger, interprétée par Hiam Abbass, est sur son lit de mort, tandis que la jeune Alia, interprétée par Maisa Abd Elhadi, lui rend visite. Alia est née clandestinement dans le cadre d’un programme de clonage et n’a jamais vu la ville qu’elle est censée reconstruire.

Le dialogue entre les deux scientifiques se transforme rapidement en un échange intime sur la mémoire, l’exil et la nostalgie. Au centre de leur discussion se trouve la relation complexe entre le passé, le présent et l’avenir, avec Bethléem comme toile de fond narrative, politique et symbolique.

Née à Jérusalem-Est, Larissa Sansour (PS/DK) a étudié les beaux-arts à Copenhague, Londres et New York. Elle représente le Danemark à la 58e Biennale de Venise.

Ses expositions individuelles récentes comprennent Dar El-Nimer à Beyrouth, Bluecoat à Liverpool, Chapter à Cardiff, New Art Exchange à Nottingham et Nikolaj Kunsthal à Copenhague.

Sansour est représentée par Lawrie Shabibi à Dubaï et par Montoro 12 Contemporary Art à Rome et à Bruxelles.

Elle vit et travaille à Londres.

 

REALISE PAR : Larissa Sansour, Soren Lind

GENRE : Science-Fiction

PAYS : Palestine

DUREE : 28 min

 

In Vitro (2019), Film, 2 channels, 28′, with Soren Lind

Commissioned by the Danish Arts Foundation for the 58th Venice Biennale, In Vitro, co-directed with Søren Lind,  is a 2-channel Arabic-language sci-fi film filmed in black and white. It is set in the aftermath of an eco-disaster. An abandoned nuclear reactor under the biblical town of Bethlehem has been converted into an enormous orchard. Using heirloom seeds collected in the final days before the apocalypse, a group of scientists are preparing to replant the soil above.

In the hospital wing of the underground compound, the orchard’s ailing founder, played by Hiam Abbass, is on her deathbed, as the younger Alia, played by Maisa Abd Elhadi, comes to visit her. Alia is born underground as part of a comprehensive cloning program and has never seen the town she’s destined to rebuild.

The talk between the two scientists soon evolves into an intimate dialogue about memory, exile and nostalgia. Central to their discussion is the intricate relationship between past, present and future, with the Bethlehem setting providing a narratively, politically and symbolically charged backdrop.

Born in East Jerusalem, Larissa Sansour (PS/DK) studied Fine Art in Copenhagen, London and New York. She represents Denmark at the 58th Venice Biennale. Recent solo exhibitions include Dar El-Nimer in Beirut, Bluecoat in Liverpool, Chapter in Cardiff, New Art Exchange in Nottingham and Nikolaj Kunsthal in Copenhagen. Sansour is represented by Lawrie Shabibi in Dubai and Montoro 12 Contemporary Art in Rome and Brussels. She lives and works in London.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top